C'est un forum où tout RPG est accepté, tant qu'il respecte les règles. Vous pouvez laisser libre cours à votre imagination, ou vous incarner dans un monde que vous adorez !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Parce que c'est dur de résister à l'appel des gâteaux [Andrew]

Aller en bas 
AuteurMessage
Olivia G. Debourgogne
⊹ ゚◦。 ☄ 。◦ ゚⊹
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 15/06/2014
Age : 20

MessageSujet: Parce que c'est dur de résister à l'appel des gâteaux [Andrew]   Lun 16 Juin - 15:10

Cette île est remplie de gens et d'endroits complètement cinglés.

Quand j'ai demandé à notre unique voisine - parce que ma mère a trouvé que ce serait 'charmant' de vivre au milieu de la nature - ce que les gens de mon âge faisaient quand ils s'ennuyaient et qu'elle m'a répondu 'Va chez Mama', j'étais déjà assez perplexe. Mais je me suis dit que c'était sûrement un nom de code ou une abréviation pour un magasin absolument génial, rempli de potentiels nouveaux amis. Ou bien un resto. Ou bien n'importe quel endroit où je pourrais m'amuser, en fait. Je ne m'attendais absolument pas à me retrouver devant...ça.

'Salon de Mama la Voyante'

Pendant exactement 51 secondes, je restai plantée devant la porte, tétanisée par la folie ambiante qui semblait régner sur cette île. Puis, j'eus l'idée de génie de partir de cet endroit et retourner me lamenter dans ma chambre.

J'avais déjà commencé à lever mon pied droit - pour faire demi-tour - quand soudain je vis quelque chose qui me fit changer d'avis. Une femme sortit du salon avec un gâteau à la main et un sourire sur les lèvres. Le sourire ne m'intéressait franchement pas, ce n'est pas comme si j'étais à la recherche de la paix intérieure ou quoi que ce soit. Mais le gâteau. Mon estomac me suppliait d'aller assommer la femme afin de lui voler son gâteau. Et j'étais prête à le faire, avant de remarquer qu'elle avait déjà mordu dedans. Beerk. Mauvaise idée.

Il ne me restait donc plus qu'à entrer chez 'Mama la Voyante' pour trouver des gâteaux intacts. C'est donc ce que je fis, après un dernier soupir en pensant à ma belle chambre.

J'arrivai dans une grande salle, où il faisait très sombre. J'eus donc du mal à distinguer quoi que ce soit au début, mes yeux n'étant pas encore habitués à l'obscurité ambiante. Le sol était recouvert de coussins et de tapis, et les murs de voileries colorées. Tout au fond de la salle, une vieille femme - Mama? - chuchotait avec un homme, qui devait avoir environ 40 ans. Au centre, une table remplie de gâteaux et autres pâtisseries qui sentaient bons. Parfait, c'est exactement ce que je cherchais. Je me dirigeai donc vers là-bas et rassemblai sur une assiette une dizaine de gâteaux.
Puis, je me dirigeai vers un coin de la pièce et m'assis sur des coussins pour pouvoir manger tranquillement, entre deux sortes de voiles qui étaient accrochés au plafond. Il faisait encore plus sombre que dans le reste de la salle, ce qui me donnait envie de dormir. Je fermai donc les yeux, mais les rouvris précipitamment quelques secondes plus tard en entendant une respiration de l'autre côté du voile. Je soulevai le voile en question et me retrouvai face à face avec un gars de mon âge environ.

-T'es qui toi?

C'était sorti tout seul de ma bouche. Cet abruti m'avait fait peur!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew P. Cunningham
Modérateur
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 20/05/2014
Localisation : je suis pas avec Sawyer si c'est c'que vous voulez savoir.

MessageSujet: Re: Parce que c'est dur de résister à l'appel des gâteaux [Andrew]   Lun 16 Juin - 22:06

Le salon de Mama.
Probablement un de mes endroits préférés.

Déjà, les gâteaux à volonté. Le paradis pour Nagoya et moi même. Oui parce que c'était un des seuls endroits qui m'autorisaient l'accès en compagnie d'un animal ; tant qu'il ne sautait pas berserk sur les gens, j'avais le droit de l'emmener. Et Nagoya aimait ses petits gâteaux, donc il restait calme ( sur ma tête, certes, mais calme ). Ensuite, l'ambiance mystérieuse qui y régnait, c'était… reposant. Pour moi, en tout cas, j'en connaissais une que ça stressait - je ne te vise pas, Amber. Et puis Mama, on ne pouvait pas l'oublier - peut être parce que c'est son salon et qu'elle ne se laisse pas oublier aussi facilement -, je la connaissais depuis tout petit, c'était chez elle que j'allais que je m'emmerdais, et mes parents étaient contents qu'elle me faisait peur quand elle s'énervait ; moins aujourd'hui, mais quand même.

C'était donc en cette belle après midi ensoleillée que j'étais venu me cloîtrer dans ce salon avec mon poulet de compagnie - qui commençait à tirer sur mes cheveux parce qu'il avait faim, tu les auras tes gâteaux, c'est bon -, parce que c'était plus cool que de… squatter dehors.

Non en fait j'avais juste très envie de ses biscuits à la noix de coco, là.

J'étais donc parti me servir, après avoir fait un signe de la main à Mama, qui parlait avec un type étrange - ils allaient bien ensemble dans un sens - et je me dirigeai vers mon coin habituel, sur ces espèces de poufs, dans lesquels on avait l'impression de se noyer, vous savez. J'avais pris quelques gâteaux pour Nagoya, qui picorait joyeusement - oui je distingue les expressions de mon poulet, un problème ?

-T'es qui toi?

Je levai la tête vers celle qui venait de parler, une rousse qui s'était installée à côté de moi ; je peux savoir pourquoi elle squatte mon coin et m'agresse comme si c'était moi qui empiétais dans son espace vital ?

Elle était plutôt jolie, mais elle avait quel âge, exactement ? Parce qu'elle avait l'air un peu plus vieille quand même - Amber si tu lis mes pensées, t'inquiète je mate juste parce que t'es pas là ok. Sa cicatrice à l'oeil ne passait pas inaperçu, même dans cette pièce très faiblement éclairée, elle était un ninja ou un truc du style ?

- Baisse le ton ou c'est tes yeux qu'il va picorer, il aime pas quand on me parle comme ça, commençai-je en tapotant le crâne du volatile. Moi non plus d'ailleurs.

Je lui adressai mon plus beau sourire, et me calai confortablement dans le pouf.

- C'est plutôt à moi de te poser cette question, t'es pas ici depuis longtemps il me semble. Donc, t'es qui ? Terroriste, agent du FBI, ninja, ou simple étudiante en quête d'aventures amoureuses - désolé t'arrives un peu tard, je suis déjà casé.

Je remarquai le plateau qu'elle tenait dans ses mains, plateau qui était rempli de gâteaux, et quand je dis rempli, c'est limite s'il déborde.
Mais aucune trace des légendaires biscuits à la noix de coco, sacrilège.

- Tu devrais goûter ceux-là, fis-je en tendant mon assiette, c'est les meilleurs, et de loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chinottoislife.tumblr.com/
Olivia G. Debourgogne
⊹ ゚◦。 ☄ 。◦ ゚⊹
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 15/06/2014
Age : 20

MessageSujet: Re: Parce que c'est dur de résister à l'appel des gâteaux [Andrew]   Lun 16 Juin - 23:00

Le gars avait un poulet sur sa tête. Je suis sérieuse, il était assis sur un pouf et mangeait tranquillement ses gâteaux...avec un poulet sur la tête. Peut-être que le volatile s'était posé sur sa tête sans qu'il le remarque. Parce que quand on mange des aliments très bons, on perd la notion du monde extérieur. J'allais le prévenir du danger, mais je ravalai - dans le sens figuré du terme bien-sûr - mes paroles en entendant sa réponse.

- Baisse le ton ou c'est tes yeux qu'il va picorer, il aime pas quand on me parle comme ça. Moi non plus d'ailleurs.

Ah. Il était parfaitement conscient du fait qu'un poulet trônait sur sa tête. Pire, ça paraissait lui faire plaisir. Pourquoi est ce que je restais assise au lieu de partir en courant? Ah oui, parce qu'ici il y avait des bons gâteaux. Et que je n'aime pas courir. Et que les gens bizarres sont divertissants.

-Ah parce que tu as un poulet garde du corps toi? J'aurais opté pour un animal plus gros et menaçant à ta place.

- C'est plutôt à moi de te poser cette question, t'es pas ici depuis longtemps il me semble. Donc, t'es qui ? Terroriste, agent du FBI, ninja, ou simple étudiante en quête d'aventures amoureuses - désolé t'arrives un peu tard, je suis déjà casé.

Je faillis m'étouffer et regrettai le manque d'eau dans ce salon. Moi, terroriste? Quelle idé...Ah. La cicatrice. Si seulement je l'avais eu en faisant un truc hyper dangereux.

-Et alors, je n'ai pas le droit de te poser une question légitime sous prétexte que je suis nouvelle? Quelle discrimination. Oui bien-sûr, je suis un agent du FBI et j'ai pour mission de te surveiller parce que tu es quelqu'un de tellement passionnant. Et je suis terroriste dans mon temps libre ce qui veut dire que ce salon explosera quelques minutes après que j'en sois sortie. D'autres questions?

La simple idée d'une quelconque aventure amoureuse entre nous deux me donnait envie de vraiment faire exploser cet endroit. Ou bien d'éclater de rire. Au choix.

-Oh mince alors tu es déjà casé? Je suis trop déçue, tu peux vraiment pas savoir à quel point. Mais sérieusement, je plains la fille. A moins que ça ne soit un homme? Ca ne m'étonnerait même pas, vu tes goûts vestimentaires. Je n'ai rien contre les gays, tu sais.

Il me tendit son assiette, tout en me faisant gentiment part de ses conseils culinaires:

- Tu devrais goûter ceux-là, c'est les meilleurs, et de loin.

Méfiante, j'en pris un tout en l'analysant - le gâteau, hein, pas le gars.

-Si je le mange on deviendra meilleurs amis pour la vie ou quoi? Parce que ce truc a une tronche de gâteau de l'amitié.

Je le goûtai quand-même, parce que j'étais curieuse et gourmande. Et il avait raison. Ce gâteau...Je ne trouvais même pas de mot pour décrire le bien-être qu'il apportait à mon palais.

-Oh mon dieu c'est...excellent. Je retire tout ce que j'ai dit et pensé de méchant sur sa tronche. Et j'accepte sans problème d'être ta meilleure amie pour la vie si tu m'en apportes un tous les jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew P. Cunningham
Modérateur
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 20/05/2014
Localisation : je suis pas avec Sawyer si c'est c'que vous voulez savoir.

MessageSujet: Re: Parce que c'est dur de résister à l'appel des gâteaux [Andrew]   Lun 16 Juin - 23:40

-Ah parce que tu as un poulet garde du corps toi? J'aurais opté pour un animal plus gros et menaçant à ta place.

- Te fies pas aux apparences, il peut devenir très agressif, répliquai-je en haussant les épaules.

C'étaient souvent les petites bêtes qui étaient les plus agressives - enfin, ça restait à prouver, mais vous avez déjà vu Nagoya énervé ? Non, et ça vaut mieux.

-Et alors, je n'ai pas le droit de te poser une question légitime sous prétexte que je suis nouvelle? Quelle discrimination. Oui bien-sûr, je suis un agent du FBI et j'ai pour mission de te surveiller parce que tu es quelqu'un de tellement passionnant. Et je suis terroriste dans mon temps libre ce qui veut dire que ce salon explosera quelques minutes après que j'en sois sortie. D'autres questions?

Non elle n'avait pas le droit de m'agresser ainsi alors qu'elle était celle qui venait s'incruster chez les gens, et non le contraire. Et puis son discours ne tenait pas la route, si elle était vraiment terroriste, elle se ferait sauter avec le salon, et pas après en être sortie ; qu'elle fasse son boulot correctement, au moins.
Pas que j'encourageais le terrorisme, naturellement. J'essayais juste de montrer qu'elle ne pouvait pas l'être réellement.
Personne ne trompe Andrew.

-Oh mince alors tu es déjà casé? Je suis trop déçue, tu peux vraiment pas savoir à quel point. Mais sérieusement, je plains la fille. A moins que ça ne soit un homme? Ca ne m'étonnerait même pas, vu tes goûts vestimentaires. Je n'ai rien contre les gays, tu sais.

Cette fille avait du mordant, oui, mais si elle pouvait juste éviter de juger les styles vestimentaires des gens, ça serait pas mal. Je ne voyais vraiment pas ce qu'ils avaient tous contre mes pantalons - oui parce qu'avec le temps j'avais fini par repérer le problème -, et depuis quand ça faisait gay ?

- Je viens de te dire de ne pas te fier aux apparences, plus hétéro que moi tu meurs.

Elle me lança un regard méfiant et commença à parler de gâteaux d'amitié ou un truc du style, je n'avais pas vraiment compris où elle voulait en venir, et me contentai d'hausser les épaules. Elle finit par en prendre un, et après l'avoir examiné sous toutes les coutures, elle n'en fit qu'une bouchée - trop parler d'élégance. L'expression sur son visage changea du tout au tout, je m'y attendais mais ça restait amusant à voir.

-Oh mon dieu c'est...excellent. Je retire tout ce que j'ai dit et pensé de méchant sur sa tronche. Et j'accepte sans problème d'être ta meilleure amie pour la vie si tu m'en apportes un tous les jours.

Et elle recommençait à parler de meilleurs amis, elle devait vraiment baigner dans la solitude, cette fille.

- J'ai pas pour habitude de devenir pote avec des terroristes, t'es désespérée à ce point, que tu te rabats sur le premier type venu ?

Non, elle était à peine bizarre.

- T'as qu'à passer ici si t'en veux, je vais certainement pas bouger mon cul pour t'apporter des gâteaux. Même moi j'en mange pas tous les jours.

Je balançai un autre biscuit à Nagoya, pas à la noix de coco évidemment, de un, il ne les aimait pas, et de deux, je n'allais certainement pas partager avec lui, ça va pas ?

- T'as pas répondu à ma question, t'es qui ? À part un agent du FBI terroriste ?


Dernière édition par Andrew P. Cunningham le Jeu 19 Juin - 23:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chinottoislife.tumblr.com/
Olivia G. Debourgogne
⊹ ゚◦。 ☄ 。◦ ゚⊹
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 15/06/2014
Age : 20

MessageSujet: Re: Parce que c'est dur de résister à l'appel des gâteaux [Andrew]   Mar 17 Juin - 0:34

- Te fies pas aux apparences, il peut devenir très agressif.

-Mouais, ça reste à prouver, me contentai-je de répliquer, toujours pas convaincue par la dangerosité de ce poulet.

Parce que bon, qui aurait peur d'un poulet? Un loup, un lion, un ours, oui. Un poulet, non. Les poulets c'est fait pour être mangés, pas pour servir de garde du corps ou de compagnon de bouffe.

- Je viens de te dire de ne pas te fier aux apparences, plus hétéro que moi tu meurs.

Je haussai un sourcil - parce que je trouve cette expression faciale absolument géniale. Les gays nient toujours au début. Mais je gardai cette pensée pour moi, parce que de toute façon ça ne servait à rien de le traumatiser.

- J'ai pas pour habitude de devenir pote avec des terroristes, t'es désespérée à ce point, que tu te rabats sur le premier type venu ?

-Je suis pas désespérée, mais je m'ennuie. Et vu que je connais absolument personne sur cette île, je m'occupe en sociabilisant avec les inconnus.

Mais c'est vrai que parler à un gars avec un poulet sur la tête pouvait paraître assez désespéré. N'empêche que c'était moins désespéré que d'être le gars avec le poulet sur la tête en question.

- T'as qu'à passer ici si t'en veux, je vais certainement pas bouger mon cul pour t'apporter des gâteaux. Même moi j'en mange pas tous les jours.

Sa gentillesse me touchait tellement.

-Oui mais si tu venais m'en apporter tous les jours tu pourrais en profiter pour en manger tous les jours. Ca serait pas génial ça?

- T'as pas répondu à ma question, t'es qui ? À part un agent du FBI terroriste ? me demanda-t-il tout en nourrissant son poulet.

J'avalai un autre gâteau, plus par gourmandise que par faim. J'étais déjà largement rassasiée maintenant, mais les gâteaux qui restaient dans mon assiette me faisaient pitié. Ils étaient sûrement beaucoup mieux dans mon estomac que dans ce salon bizarre. Même si techniquement ils restaient dans le salon vu que mon estomac était dans le salon.

-Olivia Guillemette Debourgogne, Liv pour les intimes. Mais vu que tu as refusé ma proposition d'amitié, n'essaie même pas de m'appeler Liv. T'es pas un intime.

BIM. Et tant pis si je passais pour une fillette de 5 ans capricieuse. Je suis susceptible.

-Je viens de France. Ma mère a divorcé de mon père et nous a traînés ici, moi et mon frangin. Je suis arrivée avant-hier. Et toi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew P. Cunningham
Modérateur
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 20/05/2014
Localisation : je suis pas avec Sawyer si c'est c'que vous voulez savoir.

MessageSujet: Re: Parce que c'est dur de résister à l'appel des gâteaux [Andrew]   Ven 20 Juin - 0:13

-Mouais, ça reste à prouver.

Oh ça m'étonnerait qu'elle veuille vraiment le voir à l'oeuvre. Surtout qu'elle risquait de ne plus rien voir du tout, après.
Pauvre fille.

-Je suis pas désespérée, mais je m'ennuie. Et vu que je connais absolument personne sur cette île, je m'occupe en sociabilisant avec les inconnus.

Oui, normal. C'était ce que tout le monde faisait. Mais d'où elle appelait socialiser 'se foutre des goûts vestimentaires et des poulets des gens' ? C'était de l'atteinte à la personne et à l'animal, tout ça à la fois.

-Oui mais si tu venais m'en apporter tous les jours tu pourrais en profiter pour en manger tous les jours. Ca serait pas génial ça?

Pas vraiment, non. Je n'étais pas un gentil samaritain, toujours là pour aider les autres, chacun pour sa gueule - c'était ça l'expression au moins ?
Enfin. Je secouai la tête, avant de déclarer.

- Écoute tu veux les gâteaux, tu vas les chercher. C'est aussi simple que ça, je suis pas ton larbin à ce que je sache.

Non mais c'est vrai, elle pensait vraiment que j'allais faire ça ? Pour elle ? Sachant que j'avais mieux à faire de ma vie que de lui apporter des biscuits, et puis, vu comment elle avait parlé à Nagoya, je n'allais certainement pas -
- et si elle mangeait du poulet ? -

-Olivia Guillemette Debourgogne, Liv pour les intimes. Mais vu que tu as refusé ma proposition d'amitié, n'essaie même pas de m'appeler Liv. T'es pas un intime.

Retiens toi.

-Je viens de France. Ma mère a divorcé de mon père et nous a traînés ici, moi et mon frangin. Je suis arrivée avant-hier. Et toi?

Retiens toi !
Trop tard, j'éclatai de rire, effrayant Nagoya au passage, qui fit un léger bond, pris au dépourvu.
Comment. Peut on. S'appeler. Guillemette.
Qui étaient ses parents, que je les traque et leur explique à quel point j'avais ri devant leur connerie.
Ta gueule Perceval.

- T'inquiète, je compte pas t'appeler Liv, je réussis à dire après un moment. Guillemette, vraiment ?

Enfin, elle venait de France, aussi. Ils avaient des noms bizarres là bas, quand même. Ils avaient des gens bizarres tout court, mais c'était moins dérangeant, y'avait de la place pour tout le monde ici.

- Andrew Cunningham... Ça sera juste Andrew, d'accord.

J'avais réalisé un peu trop tard que j'avais déjà trop dit ; je la connaissais depuis un moment, en plus, j'aurais dû le savoir.
Mais Guillemette, c'était quand même génial.

- T'sais, ton nom rattrape tout direct. Dis moi il s'appelle comment ton frère ?

Juste comme info, vous savez, les parents n'avaient pas mauvais goût par périodes, c'était soit tout le temps soit jamais. Donc son nom devait être pas mal aussi, même si j'allais probablement m'étouffer à force de me marrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chinottoislife.tumblr.com/
Olivia G. Debourgogne
⊹ ゚◦。 ☄ 。◦ ゚⊹
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 15/06/2014
Age : 20

MessageSujet: Re: Parce que c'est dur de résister à l'appel des gâteaux [Andrew]   Ven 20 Juin - 10:46

- Écoute tu veux les gâteaux, tu vas les chercher. C'est aussi simple que ça, je suis pas ton larbin à ce que je sache. 

Où était passée la galanterie dans ce bas-monde? Tant pis, ça fera du bien à ma ligne de ne pas manger ces gâteaux tous les jours - comme si je faisais vraiment attention à ma ligne.
Peut-être qu'il n'était pas gay après tout. Parce que les gays étaient gentils avec les fils. Il était donc juste un hétéro qui avait des mauvais goûts vestimentaires. Pauvre type.

- T'inquiète, je compte pas t'appeler Liv, dit il après avoir éclaté de rire. Guillemette, vraiment ?

Je le fusillai du regard.

-J'vois pas ce qu'il y a de drôle. C'est un prénom comme les autres. Juste un peu plus long. Et plus moche. Mais aussi très français, ce qui me plait bien.

C'était la seule partie française de mon nom donc j'y tenais.

- Andrew Cunningham... Ça sera juste Andrew, d'accord. 

Pas de deuxième prénom? J'allais le lui demander mais il me devança:

-T'sais, ton nom rattrape tout direct. Dis moi il s'appelle comment ton frère ? 

Mais bien-sûr, j'allais lui donner une raison de plus de se foutre de ma gueule.

-Je te le dis si tu me dis ton deuxième prénom.

Parce que j'étais curieuse. Et que j'étais sûre que le sien n'était pas mieux que le mien. Sinon il me l'aurait dit direct.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew P. Cunningham
Modérateur
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 20/05/2014
Localisation : je suis pas avec Sawyer si c'est c'que vous voulez savoir.

MessageSujet: Re: Parce que c'est dur de résister à l'appel des gâteaux [Andrew]   Sam 28 Juin - 19:08

Elle me lança un regard noir, qui aurait pu relancer mon fou rire, si je n'avais pas autant de self control - oui, c'est admirable, je sais je sais.

-J'vois pas ce qu'il y a de drôle. C'est un prénom comme les autres. Juste un peu plus long. Et plus moche. Mais aussi très français, ce qui me plait bien.

Cette fille, elle allait me tuer, j'avais mal au ventre tellement j'avais ri, et maintenant que je devais me retenir ? Et moi qui pensais la boycotter parce qu'elle avait agressé verbalement Nagoya et mon pantalon - et mon orientation sexuelle, bon en fait elle était assez chiante. Mais son magnifique prénom compensait largement.

- Il date de quel centenaire, ton prénom ? Parce que là, ils sont allé chercher loin, tes parents. Enfin, après, il en faut pour tous les goûts, je critique pas ! Je rigole juste.

Oui, moi, Andrew Perceval Cunningham, me permettait de rire d'un prénom, moi, le mieux placé pour la comprendre, j'en riais.
Peut être parce que ça m'avait échappé dans un premier temps, et que je n'avais pas l'intention de lui révéler le mien, dans un deuxième.

-Je te le dis si tu me dis ton deuxième prénom.

Pourquoi ça ne m'étonnait pas ?

- Bien essayé, malheureusement pour toi, mais pour mon plus grand bonheur, j'en ai pas. Faut croire que pas tous les parents ont des goûts… originaux en matière de prénom.

Je la voyais arriver, avec sa remarque inutile sur mes goûts en matière de pantalons, oui, c'était comme si je la connaissais depuis des années, alors que ça ne faisait que cinq minutes.

Et que je ne connaissais que son nom.


Dernière édition par Andrew P. Cunningham le Mer 2 Juil - 15:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chinottoislife.tumblr.com/
Olivia G. Debourgogne
⊹ ゚◦。 ☄ 。◦ ゚⊹
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 15/06/2014
Age : 20

MessageSujet: Re: Parce que c'est dur de résister à l'appel des gâteaux [Andrew]   Dim 29 Juin - 15:23

Je n'avais jamais supporté les gens qui ne savent pas bien dissimuler leur rire. Soit tu ris complètement, soit tu arrives à vraiment paraître sérieux. Fais pas les choses à moitié. Pour lui montrer l'exemple, je lui lançai un regard noir, un vrai de vrai. Pas une moitié de regard noir.

- Il date de quel centenaire, ton prénom ? Parce que là, ils sont allé chercher loin, tes parents. Enfin, après, il en faut pour tous les goûts, je critique pas ! Je rigole juste.

Je n'avais jamais vraiment souffert de mon deuxième prénom, en fait. Dans mon lycée en France, c'était presque un concours entre les parents d'élèves: Qui donnera le prénom le plus vieillot et moche à son enfant? J'ai passé toute ma scolarité assise entre Marcelline Claudine Geneviève Dassert et Jean-René Eugène Dupont. Donc Olivia Guillemette Debourgogne, ça paraissait presque moderne.
Mais il y avait un début à tout, apparemment.

-C'est mon deuxième prénom, nuance. Et puis si tu voyais les prénoms de mes cousins et voisins - anciens voisins, en fait - tu trouverais le prénom 'Guillemette' génial. Bon peut-être pas génial, faut pas pousser, mais supportable en tout cas. Et...

Nouveau regard noir.

-...tu arrêterais de rire comme un con. Parce que oui, j'ai remarqué que tu essaies depuis avant de cacher ton rire. J'insiste sur le verbe 'essayer'.

Il ne m'avait toujours pas dit son deuxième prénom, d'ailleurs.

-Bien essayé, malheureusement pour toi, mais pour mon plus grand bonheur, j'en ai pas. Faut croire que pas tous les parents ont des goûts… originaux en matière de prénom.

Ah, pas de deuxième prénom. Dommage.
...
Mais attends, pourquoi est ce que j'étais censée le croire? J'allais découvrir son deuxième prénom, parce que quelque chose me disait qu'il en avait un. Qui était peut-être même pire que le mien. Sinon il me l'aurait dit. Il allait bien se griller à un moment, non?
L'espoir fait vivre.

-Et sinon...Âge? Frère? Soeur? T'as toujours habité ici sur cette île paumée?

Autant essayer de cerner cette personne étrange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew P. Cunningham
Modérateur
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 20/05/2014
Localisation : je suis pas avec Sawyer si c'est c'que vous voulez savoir.

MessageSujet: Re: Parce que c'est dur de résister à l'appel des gâteaux [Andrew]   Mer 2 Juil - 16:02

Elle me lança un regard noir, et je repartis dans un fou-rire, Nagoya décida finalement de descendre de sa place d'honneur, et s'installa sur mes jambes.
Je finis par me calmer, après un moment, mais elle ne me facilitait pas la tache. Vraiment pas.

-C'est mon deuxième prénom, nuance. Et puis si tu voyais les prénoms de mes cousins et voisins - anciens voisins, en fait - tu trouverais le prénom 'Guillemette' génial. Bon peut-être pas génial, faut pas pousser, mais supportable en tout cas. Et…

Elle me lança un nouveau regard noir, je secouai la tête, un grand sourire aux lèvres, parce que c'était si dur.

- ...tu arrêterais de rire comme un con. Parce que oui, j'ai remarqué que tu essaies depuis avant de cacher ton rire. J'insiste sur le verbe 'essayer'.


Je balayai ses paroles d'un geste de la main.

- Si t'arrêtais de me regarder comme ça, ça m'aiderait pas mal. C'est une mode, en France, de donner des prénoms pareils ?

Je la plaignais tellement, elle en devenait sympathique.
S'il n'y avait pas eu les attaques envers mon pantalon et mon poulet. Peut être que. En plus elle était jolie.
Oui mais ce n'était qu'une constatation, évidemment, je n'étais en aucun cas intéressé - et il y avait un peu Amber dans mon chemin, je crois qu'elle m'arracherait les yeux et me les ferait manger - par un caractère aussi merdique que le sien.

-Et sinon...Âge? Frère? Soeur? T'as toujours habité ici sur cette île paumée?

C'était un interrogatoire, ou bien ? J'étais quand même soulagé qu'elle n'ait pas insisté pour savoir mon deuxième prénom, parce que franchement.
J'en mourrai.
Ca casse tout, ce prénom, sérieux, vous avez déjà vu un beau gosse qui s'appelle Perceval ?
Non.
Mais Andrew, c'était parfait.

- 17. Une soeur, 12 ans, une vraie peste. J'suis né ici, ouais. Toi ?


Dernière édition par Andrew P. Cunningham le Ven 4 Juil - 9:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chinottoislife.tumblr.com/
Olivia G. Debourgogne
⊹ ゚◦。 ☄ 。◦ ゚⊹
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 15/06/2014
Age : 20

MessageSujet: Re: Parce que c'est dur de résister à l'appel des gâteaux [Andrew]   Mer 2 Juil - 17:16

- Si t'arrêtais de me regarder comme ça, ça m'aiderait pas mal. C'est une mode, en France, de donner des prénoms pareils ?

-Mais t'es au courant que quand quelqu'un te lance un regard noir ça ça signifie 'Si tu voulais bien fermer ta bouche ça serait génial'? Et pas 'Le son de ton rire est tellement charmant, continue'. Donc pourquoi est ce que mes regards noirs te donnent envie de rire?

Mais peut-être que cette île était trop éloignée de la civilisation pour que les habitants sachent ce genre de choses. Ou que le cerveau d'Andrew était trop petit pour retenir ces informations. Ou les deux. Hypothèses très probables.

-Beaucoup de gens se trouvent plus intelligents avec ce genre de prénoms, répondis-je à sa question. Même si ça provoque l'effet contraire, si tu veux mon avis. Je n'arrive jamais à rester sérieuse devant des Marie-Joséphine ou Jean-Serge.

N'empêche qu'il n'y avait pas qu'en France qu'on trouvait des prénoms bizarres. J'étais sûre qu'il y en avait aussi sur cette île. Son deuxième prénom, par-exemple. En tout cas j'espérais.

- 17. Une soeur, 12 ans, une vraie peste. J'suis né ici, ouais. Toi ?

Haha. Une soeur de 12 ans. Pauvre type. Les petites sœurs étaient toujours chiantes. J'étais bien placée pour le savoir, vu que j'en étais une moi-même.

-16 ans. Un frère de 18 ans. Et t'as déjà voyagé autre-part?

S'il répondait non je partais en courant. Encore que ce n'était pas pire de rester toute sa vie sur une petite île que d'avoir un poulet comme animal de compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew P. Cunningham
Modérateur
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 20/05/2014
Localisation : je suis pas avec Sawyer si c'est c'que vous voulez savoir.

MessageSujet: Re: Parce que c'est dur de résister à l'appel des gâteaux [Andrew]   Mer 2 Juil - 17:46

-Mais t'es au courant que quand quelqu'un te lance un regard noir ça ça signifie 'Si tu voulais bien fermer ta bouche ça serait génial'? Et pas 'Le son de ton rire est tellement charmant, continue'. Donc pourquoi est ce que mes regards noirs te donnent envie de rire?

'Parce que je suis un putain de cas désespéré, voilà pourquoi.'

- T'es pas très convaincante, en fait. Je peux pas prendre quelqu'un qui s'appelle 'Guillemette' au sérieux, désolé.

Ca devait être une mode, notre génération était vouée à porter des prénoms dégueulasses, je pensais que ça ne tenait qu'à cette île, mais apparemment ça s'était étendu jusqu'en France.
Les parents devraient apprendre à vivre dans le présent, au lieu de choisir des prénoms certes originaux, mais qui appartiennent à une autre époque.

Et pourquoi on n'appellerait pas nos gosses comme des hommes de la préhistoire ? Bon, ça donnerait des bruitages chelou, mais Perceval, quoi.

-Beaucoup de gens se trouvent plus intelligents avec ce genre de prénoms. Même si ça provoque l'effet contraire, si tu veux mon avis. Je n'arrive jamais à rester sérieuse devant des Marie-Joséphine ou Jean-Serge.

Ah oui, d'accord.
Effectivement, il n'y avait aucune chance que je reste sérieux avec des gens aux prénoms si flatteurs. J'aurais pu me sentir chanceux.
J'aurais pu.
Mais, parce que ça aurait été trop facile, ce n'était pas le cas.

-16 ans. Un frère de 18 ans. Et t'as déjà voyagé autre-part?

- Tu veux la couleur de mon boxer aussi, peut être ?

Je ne savais pas que je devais préparer un CV à l'avance au cas où un jour je tombais sur un spécimen qui voulait des informations plus ou moins inutiles sur ma vie.
J'haussai les épaules.

- Ouais, mes parents voyagent tout le temps et quand ils y pensent ils nous embarquent. Mais j'étais pas encore en France, si tu veux savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chinottoislife.tumblr.com/
Olivia G. Debourgogne
⊹ ゚◦。 ☄ 。◦ ゚⊹
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 15/06/2014
Age : 20

MessageSujet: Re: Parce que c'est dur de résister à l'appel des gâteaux [Andrew]   Mer 2 Juil - 20:10

-T'es pas très convaincante, en fait. Je peux pas prendre quelqu'un qui s'appelle 'Guillemette' au sérieux, désolé.

Il n'avait sérieusement pas trouvé de meilleure raison?

-C'est quoi cette discrimination? Le prénom ne fait pas la personne, tu sais.

'L'habit ne fait pas le moine' version 2.0.

- Tu veux la couleur de mon boxer aussi, peut être ?

Ah, apparemment il n'aimait pas les questions. Et était facilement susceptible. Mais malheureusement pour lui, j'adorais poser des question.

-Non je m'en passerai. Et puis je crains le pire, vu ton goût en pantalons. Ca ne m'étonnerait même pas que tu portes des boxers avec des dinosaures. Ou des nuages multicolores.

Oui, les nuages multicolores paraissaient lui correspondre tout à fait.
Il finit tout de même par répondre à ma question.

- Ouais, mes parents voyagent tout le temps et quand ils y pensent ils nous embarquent. Mais j'étais pas encore en France, si tu veux savoir.

J'allais continuer à le bombarder de questions, mais je fus interrompue par une voix éraillée:

-En quoi puis je vous aider mes enfants?

Je sursautai, n'ayant pas remarqué que l'autre homme était parti et que Mama s'était approché de nous. Pour une vieille, elle était vraiment discrète. Flippant.

-Je ne suis pas ton enf...

Je m'interrompus en réalisant qu'elle pouvait m'être trèèèès utile. Et pour qu'elle m'aide, il fallait que je sois gentille avec elle. Fais un effort Liv.
Je plaquai donc un grand sourire sur mes lèvres et commençai à battre des cils.

-C'est très aimable de votre part. Pourriez vous me renseignez sur le deuxième prénom de l'individu étrange à côté de moi? Andrew, je veux dire. Je vous en serai tellement reconnaissante.

L'espoir fait vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew P. Cunningham
Modérateur
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 20/05/2014
Localisation : je suis pas avec Sawyer si c'est c'que vous voulez savoir.

MessageSujet: Re: Parce que c'est dur de résister à l'appel des gâteaux [Andrew]   Mer 2 Juil - 21:58

-C'est quoi cette discrimination? Le prénom ne fait pas la personne, tu sais.

J'haussai les sourcils, c'était quoi cette expression ? Un truc venu de la France, peut être.
Ils étaient vraiment bizarres, ces gens.

- Et le pantalon ne fait pas l'orientation sexuelle, répliquai-je finalement.

Et puis. Guillemette. S'il vous plait.

-Non je m'en passerai. Et puis je crains le pire, vu ton goût en pantalons. Ca ne m'étonnerait même pas que tu portes des boxers avec des dinosaures. Ou des nuages multicolores.

Bon, elle veut du pain ou bien ? Des dinosaures ? Des nuages ?
Multicolores ?
J'avais un minimum de dignité, et ils n'étaient pas si moches. Je veux dire, je me baladais avec un poulet sur la tête, un pantalon à carreaux, ce n'était pas grand chose !

- T'es vraiment casse-couilles. Pour ta gouverne, il est parfaitement noir.

Elle ouvrit la bouche pour enchaîner, mais Mama la devança :

- En quoi puis-je vous aider mes enfants ?

'Si elle pouvait remplir mon plateau, ça serait cool, j'ai la flemme de me lever pour le coup.' Olivia avait sursauté lorsqu'elle avait pris la parole, elle ne l'avait pas vue arriver - c'est vrai que Mama aimait bien s'amuser, fallait vraiment être un habitué pour trouver ça normal. Elle commença sa phrase, mais s'interrompit toute seule, pour une obscure raison - que je ne saisis pas.

-C'est très aimable de votre part. Pourriez vous me renseignez sur le deuxième prénom de l'individu étrange à côté de moi? Andrew, je veux dire. Je vous en serai tellement reconnaissante.

Je dus me retenir d'écarquiller les yeux pour le coup, et c'était très dur, mais je savais qu'elle le remarquerait et qu'elle aurait sa confirmation - la connasse.
Alors qu'elle allait répondre, j'intervins, histoire de sauver ma peau.

- Je vois pas pourquoi tu insistes, je t'ai bien dit que je n'en ai pas. C'est Andrew, point. On est pas tous dans le même cas que toi, tu sais, mes parents avaient meilleur goût en matière de prénom, n'est ce pas Mama ? demandai-je finalement en me tournant vers elle.

Allez.
Coopère.
Pitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chinottoislife.tumblr.com/
Olivia G. Debourgogne
⊹ ゚◦。 ☄ 。◦ ゚⊹
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 15/06/2014
Age : 20

MessageSujet: Re: Parce que c'est dur de résister à l'appel des gâteaux [Andrew]   Mer 2 Juil - 23:43

- Et le pantalon ne fait pas l'orientation sexuelle.

La version 3.0 n'était pas géniale, si vous voulez mon avis. Mais je me contentai de hausser un sourcil. A quoi bon tenter de débattre avec lui s'il était tellement borné?

- T'es vraiment casse-couilles. Pour ta gouverne, il est parfaitement noir.

Je haussai à nouveau un sourcil - mais le droit, alors qu'avant c'était le gauche. Il ne voulait plus que je le fusille du regard donc j'avais trouvé autre-chose: le haussage de sourcil. Tellement mieux.

-Roooh, je suis déçue. J'espérais mieux de toi. T'aurais pu choisir quelque chose de plus original.

Je gardais les yeux rivés sur Mama, croisant les doigts pour qu'elle sache répondre à ma question. Si elle savait prédire l'avenir elle devait bien connaître le deuxième prénom d'Andrew, non? Elle ouvra la bouche mais Andrew la devança.

- Je vois pas pourquoi tu insistes, je t'ai bien dit que je n'en ai pas. C'est Andrew, point. On est pas tous dans le même cas que toi, tu sais, mes parents avaient meilleur goût en matière de prénom, n'est ce pas Mama ?

Tout mon monde s'écroula.
...
J'avais toujours tendance à trop dramatiser. Mais j'étais vraiment déçue. J'attendais la réponse de Mama, avec le minuscule espoir qu'il mente encore.

-Le mensonge est un vilain péché, Andrew. Mais je suis là pour prédire votre avenir, pas pour me mêler de vos querelles. Donc je ne répondrai pas à cette question futile.

J'étais à moitié heureuse et à moitié triste. Heureuse parce que j'avais la confirmation qu'il avait un deuxième prénom. Triste parce que je ne savais pas ce que c'était. Mais j'allais le découvrir.
J'avais bien compris que je n'obtiendrais rien de Mama à ce sujet. Pas grave, je trouverai un autre moyen.

-Ca tombe bien, j'ai une question sur l'avenir d'Andrew. Quand est ce qu'il fera son coming-out?

Si déjà je ne pouvais pas apprendre son deuxième prénom pour le moment, autant trouver d'autres moyens de le faire chier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew P. Cunningham
Modérateur
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 20/05/2014
Localisation : je suis pas avec Sawyer si c'est c'que vous voulez savoir.

MessageSujet: Re: Parce que c'est dur de résister à l'appel des gâteaux [Andrew]   Jeu 3 Juil - 18:05

Elle haussa un sourcil, puis l'autre, et je me demandais vraiment sur quelle sorte de personne j'étais tombé.
Parce que putain.

-Roooh, je suis déçue. J'espérais mieux de toi. T'aurais pu choisir quelque chose de plus original.

Je levai les yeux au ciel - encore -, elle croyait vraiment que je me trimballais avec des boxers à nuages multicolores ?
Non.
Mes boxers étaient sobres.
Ca serait bien si je pouvais ne pas faire fuir ma copine avec un boxer pour gosses, même si, bon, elle m'avait quand même posé la question un jour - et je l'avais plutôt mal pris mais passons.

Mama secoua la tête, un léger sourire aux lèvres.
Je le sentais mal.

-Le mensonge est un vilain péché, Andrew. Mais je suis là pour prédire votre avenir, pas pour me mêler de vos querelles. Donc je ne répondrai pas à cette question futile.

Si un regard pouvait tuer… non elle ne serait probablement pas morte, j'étais sûr qu'avec ses pouvoirs bizarres, elle était immortelle.
Personne ne connaissait son âge, et franchement, je ne voulais pas savoir.

Mais là n'était pas le problème.
Le problème, c'était sa réponse.
Le problème, c'était la victoire d'Olivia.
Oh mais elle n'apprendra jamais mon prénom. Jamais.

-Ca tombe bien, j'ai une question sur l'avenir d'Andrew. Quand est ce qu'il fera son coming-out?

Je soupirai.

- Jamais. Arrête de rêver, tu me fais de la peine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chinottoislife.tumblr.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Parce que c'est dur de résister à l'appel des gâteaux [Andrew]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Parce que c'est dur de résister à l'appel des gâteaux [Andrew]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» Quoi de mieux que de résister à la tentation ? Y céder {Dja'
» Parce que toute histoire a un début. (Elisabeth)
» Camembert président, parce que l'on ne rigole pas avec le plaisir...
» Parce que nous le valons bien... ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Upapany :: Upapany Island :: La ville d'Upapany :: Salon de Mama la Voyante-
Sauter vers: