C'est un forum où tout RPG est accepté, tant qu'il respecte les règles. Vous pouvez laisser libre cours à votre imagination, ou vous incarner dans un monde que vous adorez !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 It's getting stupid [ Sawyer ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Andrew P. Cunningham
Modérateur
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 20/05/2014
Localisation : je suis pas avec Sawyer si c'est c'que vous voulez savoir.

MessageSujet: It's getting stupid [ Sawyer ]   Mer 2 Juil - 21:26

Des rochers.
Partout.
Ca avait quelque chose d'apaisant, de savoir que si quelqu'un venait m'emmerder, je pouvais simplement le pousser et espérer qu'il meure d'une fracture ouverte du crâne.

Ce qui m'apaisait moins, c'était le fait que Sawyer trotte dans ma tête, alors que tout ce que je demandais, c'était un peu de paix.
Là, elle m'emmerdait et je ne pouvais pas la pousser d'un rocher - décidément, elle n'allait jamais me laisser respirer.
Oh mais qu'on ne me prenne pas pour un meurtrier, un psychopathe, un taré, je venais juste de me faire jeter, et ça, à cause de Sawyer.

Pas que je tenais spécialement à Amber, après tout, c'était pour la forme, elle était jolie alors pourquoi pas ?
Non, vraiment, casser avec Amber, ça ne me posait pas tant de problèmes.
C'étaient les circonstances dans lesquelles on avait rompu qui me dérangeaient.

Je ne parlerai même pas de mon égo qui en prenait un coup monstre - malheureusement elle avait été plus rapide que moi, et je sentais qu'elle allait le crier sur tous les toits.
Non, ça, ce n'était pas grand chose au final.

Je me souvenais encore du jour où elle était venue s'excuser pour avoir pété un câble le soir d'avant, ça n'était jamais arrivé, et elle m'avait même promis de faire des efforts.
Ce genre d'efforts.
Parfait, tout était parfait, moi j'avais hâte et elle… je sais pas qu'est ce qu'il se passait dans sa tête, mais là n'était toujours pas le problème.

Parce que Sawyer devait tout gâcher, à un moment ou un autre.

Elle avait fini par apprendre, allez savoir comment, que j'avais passé la nuit chez elle.
Et là.
Un vrai tsunami.
Pas de pitié.
Apparemment, je la regardais de trop.
Apparemment, je passais trop de temps avec elle.
Apparemment, elle me regardait de trop.
Apparemment, on avait trop d'affinités.
Apparemment, je ne l'aimais pas, elle.

Et moi qui pensais qu'elle le savait déjà.
Plus sérieusement, elle avait besoin d'une paire de binocles, parce que quand j'avais le choix entre Sawyer et Amber, hrrm.
Ca ne s'appelait même plus un choix.
C'était une destiné - qu'est ce que je raconte.

Techniquement, je n'avais pas de problème avec Sawyer. J'avais du mal à la sentir, et je n'avais pas envie de la voir plus que nécessaire, mais ça se faisait naturellement, je sais pas, c'est bizarre.
Et puis, ce n'était pas moi qui avait insisté pour manger à sa table.

Après, Amber était très superficielle - le blond était sa couleur naturelle - et elle excluait rapidement les gens qui ne suivaient pas le mouvement.
Ou qui s'excluaient eux mêmes.
Et comme elle savait que j'avais été plutôt proche de Sawyer, plus tôt, elle lui avait fait la misère.

Mais écoute je suis désolé de respirer le même air qu'elle, c'est pas comme si j'étais intéressé, aussi !

Alors elle m'avait pété une durite, j'avais commencé à m'énerver, et.

<< Si t'arrêtais de parler et de faire ta mytho devant les gens alors que ça fait des mois que j'attends que tu sois prête, elle, elle m'a demandé, l'autre soir, on était défoncés j'ai failli dire oui alo- >>

Oui, ça s'arrêtait là.
Elle m'avait interrompu en me balançant une claque, j'y pouvais quoi, qu'elle supporte pas la vérité ?

Conclusion, Sawyer avait réussi à merder à distance, super, vraiment, il faudrait que je pense à la féliciter, un de ces jours, ou, non, mieux vaut pas, sinon toute l'île va croire qu'on baise comme des dingues tellement on est proches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chinottoislife.tumblr.com/
Elizabeth Sawyer
Admin
avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 21/05/2014
Localisation : Loin de Cunningham

MessageSujet: Re: It's getting stupid [ Sawyer ]   Jeu 3 Juil - 2:50

Just like little girls and boys
Playing with their little toys

Ça faisait plusieurs minutes qu'elle fixait le bateau amarré à la poutre en plein milieu, celui qui n'avait d'ailleurs pas bougé depuis cinq mois, alors elle peaufinait toujours un peu plus. Un jour elle s'en irait parce qu'il n'y aurait plus rien à dessiner. En attendant elle se postait entre deux rochers, pour seule compagnie des mouettes. Ce qui n'était pas mal du tout. Même si parfois elles avaient tendance à crier pour rien, alors Elizabeth les snobait simplement avec son casque. Casque que Cliff lui avait offert, comme si ils pouvaient se le permettre. Il n'empêche que c'était très utile pour dessiner.

La rousse plongea un pied dans l'eau, remarqua deux, trois poissons qui glissaient vers ses orteils, alors elle sourit. Et puis ça se répéta, ensuite elle changea d'aquarelle et grimpa plus haut sur la masse de rocaille, cherchant sa malle des yeux.

Ici, elle pensait, c'était comme un désert. Sauf que c'était plus petit. Pas de pêcheurs, parce qu'on n'y pêchait plus, et si on retirait les mouettes, c'était silencieux, très silencieux. Elle pensa à Andrew, alors qu'elle n'avait pas envie, ça la fit regarder ailleurs. Et puis elle le remarqua plus loin. Sauta, elle ne savait pas non plus pourquoi sur l'humide sable tout fade par terre. De son joli corps un peu mat, elle se rapprocha de lui, elle sentit ses cheveux glisser, lui demandant "attache ça, attache les cheveux" et l'instant d'après, encore avec ses pinceaux sous les doigts, elle arriva près de la bestiole.

Mais il était encore loin alors elle se racla la gorge.

▬ HEY. ANDREW.

Crier son nom et puis quoi encore.

▬ Salut !

C'est que ses bras se balançaient encore. Et l'acte était stupide, oh que oui. Mais c'était tellement rare de voir des gens ici. Sawyer se retrouva à nouveau sur son rocher et ne cilla plus. Elle attendait, voilà. Non et puis quoi. Viens qu'on aille lui baiser la main ! T'as sans doute oublié ce qu'il s'est passé hum ? Ouais c'est bien ton genre. Tu vaux pas tellement mieux que la femme de ton père  toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew P. Cunningham
Modérateur
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 20/05/2014
Localisation : je suis pas avec Sawyer si c'est c'que vous voulez savoir.

MessageSujet: Re: It's getting stupid [ Sawyer ]   Jeu 3 Juil - 18:32

J'avais fait un tour, un rapide tour sur les réseaux sociaux, juste pour voir.
Je n'aurais probablement pas dû.
Elle était profondément blonde, cette fille, incroyable.
Frustré, j'avais rangé mon portable dans ma poche, parce que je le sentais venir, j'allais bazarder le premier truc qui me passait par la main.
Et ils étaient si fragiles, ces trucs là.

- HEY. ANDREW.

Je tournai la tête, un sourcil haussé, c'était qui ça, encore ?

- Salut !

Oh.
Evidemment.
Sawyer.

Ce furent mes mains que je glissai dans mes poches, cette fois-ci, et je finis par la rejoindre, parce que, pourquoi pas ?
Oui, c'est comme ça que ça se passe, elle me parle et je me dis 'pourquoi pas ?', elle squatte et je me dis 'pourquoi pas ?'.
Elle voulait coucher, un jour, aussi, mais là je ne m'étais pas dit ça, pourtant.
J'avais des limites.
N'est ce pas ?

- Tu me stalkes, ou bien ? lançai-je finalement lorsque je m'étais assez approché pour que je n'aie pas à hurler pour être compréhensible.

Elle était probablement venue pour lire ou pour dessiner, c'était littéralement la seule chose qu'elle faisait à part respirer et apprendre. Et vu l'environnement, c'était le dessin. Sans aucun doute.
Je la connais trop bien.
Je remarquai ses cheveux, qu'elle avait détaché, chose rare qui m'arracha un sourire - quelle ironie.

- Je comprends pas pourquoi tu les laisses pas respirer plus souvent, c'est mieux comme ça.

Qu'elle ne vienne pas me dire que c'était plus 'pratique', parce qu'au bahut, il n'y avait certainement pas autant de vent qu'ici, ça n'était absolument pas valable, comme excuse.
Du coup j'en avais oublié ce que je faisais ici.
Et pourquoi j'étais censé vouloir la pousser des rochers.

- Tu sais que c'est à cause de toi, je suppose ?


Dernière édition par Andrew P. Cunningham le Ven 4 Juil - 9:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chinottoislife.tumblr.com/
Elizabeth Sawyer
Admin
avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 21/05/2014
Localisation : Loin de Cunningham

MessageSujet: Re: It's getting stupid [ Sawyer ]   Jeu 3 Juil - 20:59

Sa main atteignit sans peine ses cheveux et elle les serra assez fort pour se sentir bête. En général, quand on évite quelqu'un, on ne crie pas son nom. Pas dans l'antre de la solitude. Parce qu'ici tu finis pas crier le nom des personnes à éviter. Andrew Cunningham était de ces personnes. Il ne fallait en général pas leur faire confiance, le genre de bouledogue pas français à vous fiche votre cœur en miettes pour rien. Le genre dont vous vous remettez jamais.

Puis ça battait fort dans sa gorge, malheureusement pas dans sa poitrine, où c'était plus crime prémédité. Puisque ça n'avait pas été dit suffisamment, qu'Elizabeth détestait ce bouledogue. Pas français. Elle aurait sans doute pas du l'appeler comme ça, pour pas lui répondre après, c'était malpoli. Diantre.

Donc elle répondit à son charabia, avec le vent elle entendait pas.

▬ De quoi est-ce-que tu parles ?

Et puis elle leva les yeux ailleurs, mais il parlait de ses cheveux. Machinalement elle planta une main dedans et les planqua sous son chapeau de petite fille bien prudente.

▬ A cause de moi. Qu'est ce que j'ai fait encore ? C'est pas ma faute si tu provoques les "copains" de ma mère Cunningham.

Si ça se trouve il parlait même pas de ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew P. Cunningham
Modérateur
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 20/05/2014
Localisation : je suis pas avec Sawyer si c'est c'que vous voulez savoir.

MessageSujet: Re: It's getting stupid [ Sawyer ]   Jeu 3 Juil - 21:35

▬ De quoi est-ce-que tu parles ?

Alors elle ne savait pas ? Je m'étais attendu à ce qu'Amber aille l'emmerder un coup, comme elle l'avait toujours fait.
Mais au fond, elle devait s'en foutre, et Sawyer également.
J'étais le seul à être profondément emmerdé.

Après ma remarque sur ses cheveux, elle les rangea sous son chapeau, je lâchai un soupir, toujours la même.
Pas comme si elle allait changer en quelques jours.
Pas comme si je voulais qu'elle change.

▬ A cause de moi. Qu'est ce que j'ai fait encore ? C'est pas ma faute si tu provoques les "copains" de ma mère Cunningham.

Oui, elle ne savait vraiment pas. Je secouai la tête, rien à voir, vraiment rien à voir.
Je ne les provoquais pas.
Bon, peut être que ça m'arrive de temps en temps.
Ils avaient qu'à bouger de mon chemin et me laisser respirer, c'était pas une bande de dealers qui allaient me faire peur.
Et puis ils avaient de sacrées gueules de cons, c'était incroyable, ça me démangeait de les arranger un coup dès que je les voyais.
Mais je n'étais pas du genre à chercher la merde sans raison - haha.
Alors, je les laissais vivre.
Pour l'instant.
- ça se voit quand je saque pas quelqu'un -

- Je parle pas de ça. J'y peux rien s'ils me font chier.

S'ils te font chier.
Hilarant.
Je n'y pouvais rien, et franchement, ce n'était pas mon problème.
Vraiment pas. Pourquoi ça le serait ?
Tant qu'ils n'y touchaient pas.
Je me fais rire moi même.

- J'suis plus avec la blondasse. Amber.

Mais elle avait compris.

- A cause de toi.


Dernière édition par Andrew P. Cunningham le Ven 4 Juil - 9:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chinottoislife.tumblr.com/
Elizabeth Sawyer
Admin
avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 21/05/2014
Localisation : Loin de Cunningham

MessageSujet: Re: It's getting stupid [ Sawyer ]   Jeu 3 Juil - 21:59

▬ Ils te font chier, ou tu les fusille du regard parce que Nagoya les fait rire ?

Elizabeth s'élargit d'un sourire diabolique, ce qui avouons, était effrayant. Le sourire qu'elle ne faisait qu'aux Cunningham, de toutes les façons. La tête vide, elle sauta de son perchoir, duquel elle pouvait le toiser cruellement. Enfin, pour une fois la conversation ne porterait pas sur Nagoya. Non, on abordait une toute autre poulette. Sawyer se pencha et attrapa son matériel, le plantant sous ses bras et regardant au loin avant de relever les yeux sur le brun.

Ah bon.
Depuis quand tu arrives à me parler sans me tuer de loin hum ? Ne suis-je pas une super cible, Andrew ? Elizabeth vole entre les rochers avant d'atterrir à côté de lui. Et c'est tout à fait dérangeant, comme elle s'y attendait.

▬ Amber. Si tu veux je pleure pour toi. Je la porte pas spécialement dans mon cœur. Elle et moi, non, vraiment. Je suis désolée, ça me fait rien. Je renifle histoire que ce soit crédible ?

Pause.

▬ Oh attends. Explique-toi. Parce que Twitter et autre. C'est rare que je pense à. Enfin t'auras compris, Cunningham.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew P. Cunningham
Modérateur
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 20/05/2014
Localisation : je suis pas avec Sawyer si c'est c'que vous voulez savoir.

MessageSujet: Re: It's getting stupid [ Sawyer ]   Jeu 3 Juil - 22:35

▬ Ils te font chier, ou tu les fusille du regard parce que Nagoya les fait rire ?

J'vais les défoncer.

- Les deux.

Nagoya faisait rire la plupart des gens.
Après ils riaient moins, par contre.
J'avais une manière plutôt radicale de régler mes problèmes.
Et ça, c'était un de mes problèmes.
A peine violent, comme type.
Mais je m'étais plusieurs fois pété quelque chose à cause de quelques bouffons.
Oh, je ne regrettais pas. Je regrettais jamais.

Sawyer approcha, approcha encore jusqu'à ce qu'elle se poste à portée de main, une simple bourrasque et elle s'effondrerait.
Si seulement.

▬ Amber. Si tu veux je pleure pour toi. Je la porte pas spécialement dans mon cœur. Elle et moi, non, vraiment. Je suis désolée, ça me fait rien. Je renifle histoire que ce soit crédible ?

Fous toi de ma gueule, ouais.

▬ Oh attends. Explique-toi. Parce que Twitter et autre. C'est rare que je pense à. Enfin t'auras compris, Cunningham.

Oui, je comprenais, évidemment que je comprenais.
C'était Sawyer, après tout.

- On respire le même air, c'est ça le problème, fis-je en approchant à mon tour. Elle a pas supporté, apparemment je mate de trop, alors qu'y a rien à voir, c'est incroyable.

J'étais proche, maintenant, et je me penchais légèrement pour arriver à sa hauteur.

- C'est qu'elle était jalouse, la petite, elle a cru que t'allais prendre sa place, soufflai-je, mon regard plongé dans le sien.

Autant je n'arrivais pas à la saquer - oui, elle non plus - autant j'adorais faire ça.
Je souris - mauvais, le sourire.

- Alors maintenant que je suis libre, on couche ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chinottoislife.tumblr.com/
Elizabeth Sawyer
Admin
avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 21/05/2014
Localisation : Loin de Cunningham

MessageSujet: Re: It's getting stupid [ Sawyer ]   Jeu 3 Juil - 23:13

Bien évidemment. La violence. Le facteur préféré d'Andrew. Mais quoi d'autre en même temps. Elle se souvient que l'autre soir, ça l'aurait pas dérangé plus que ça de finir sous une voiture, quand tu peux choisir c'est simple, tu diras. Sawyer ne comprenait pas vraiment tout ça. Elle avait grandi avec parce que sa mère était ingérable. Et admettez. Il y a beaucoup de facteurs ingérables. Andrew Cunningham était un de ces facteurs. On pouvait le placer à beaucoup d'endroits, en fait il faisait partie des facteurs d'Elizabeth Sawyer. Alors c'était facile de lui en vouloir pour x ou y raison. On voudrait un coupable au bout, lui c'est juste la bête hilare, avec le souffle épileptique qui vient lui coller au visage, rien de plus. Non, ça ne l'impressionne plus. En fait elle rigole encore, parce que Nagoya n'a rien d'une victime, et qu'il prendrait les coups à sa place.

Elle aimait bien. Cette facilité à tout remettre en cause pour une poule, oh, pardon, excusez, un poulet. Allez, au début ça faisait mal, un peu, mais au final, défendre un poulet c'était plus facile. Ce serait jamais trop clair, si ? Elizabeth sentit ses lèvres se déformer sous son impact, il était aussi vif qu'une balle, il était aussi borné qu'un homme en colère. Vrai. Il faisait peut être partie des hommes en colère.

Aussi Elizabeth retira son chapeau, dans la minute, à le fixer, le regarder, lui éternel déséquilibre sur sa propre corde. Elle planta le truc sur sa tête, le regarda deux fois.

▬ T'es marrant quand t'es en colère. Je t'ai déjà dit que sur la liste, mettre Andrew en colère, ça y était pas ?

Non c'était toi, qu'était marrante, avec ta peinture à l'eau sur la figure, ta joue verte et ton œil rose, parce que t'y avais essuyé ta main.

▬ Dommage que tu sois qu'un salaud.

Et puis elle attrapa ses affaires, ses crics et ses clacs, elle savait plus bien l'expression en fait.

▬ Tu te souviens ce que j'ai dit au début de l'année ? Bah je le suis plus. J'ai couché avec Gordon. Tu sais, ton pote. Celui qui fait du bowling avec Amber quand t'as pas le courage de la sauter le samedi soir et que tu finis chez moi !

Merde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew P. Cunningham
Modérateur
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 20/05/2014
Localisation : je suis pas avec Sawyer si c'est c'que vous voulez savoir.

MessageSujet: Re: It's getting stupid [ Sawyer ]   Ven 4 Juil - 9:27

▬ T'es marrant quand t'es en colère. Je t'ai déjà dit que sur la liste, mettre Andrew en colère, ça y était pas ?

Oui, la liste. Cette fameuse liste, je n'avais pas eu l'occasion de la lire - dommage, c'était un bon moyen de la faire chier, de lui rappeler encore et toujours une erreur de jeunesse.
Trop mignon.
Qu'est ce qu'elle devait regretter, maintenant.

▬ Dommage que tu sois qu'un salaud.

Et encore un sourire, avant de se reculer un peu, beaucoup ; elle me blesse, elle me blesse tellement, m'en remettrai-je seulement un jour ? De tels propos, pour un homme aussi admirable que je l'étais, une honte, haha, mais quel homme, où ça, je vois pas, t'es qu'un gamin après tout.
Un gamin qu'attrape son paquet de clopes, parce qu'il ne peut plus, il n'arrive pas, il a besoin de se calmer un peu, et quoi de mieux qu'un bâton à cancer ?  La nicotine, quelle belle drogue, si distinguée - dommage que tu pues le cendrier, après, comment t'veux pécho comme ça dis moi ?

▬ Tu te souviens ce que j'ai dit au début de l'année ? Bah je le suis plus. J'ai couché avec Gordon. Tu sais, ton pote. Celui qui fait du bowling avec Amber quand t'as pas le courage de la sauter le samedi soir et que tu finis chez moi !

La bouffée que j'avais prise, je faillis bien y rester, c'est qu'elle m'avait déstabilisé, pour le coup !

- Dimanche soir, Sawyer.

Oui, le début d'année, glauque, très glauque, tout l'était avec elle, après tout.
Mais elle, plus vierge, ça c'était une nouveauté, ça c'était glauque, dans un tout nouveau genre, un genre interdit - je crois que j'aurais jamais voulu savoir.

- Ça va, pas trop eu mal ? Y'avait mieux que ça, quand même, c'un vrai bourin ce type.

Il s'enfilait des meufs à une vitesse incroyable, je sais pas ce que c'est son but, battre des records ou perdre sa bite tellement il l'aura utilisée, qui sait, mais ça avait quelque chose de malsain.

- Quoique, le nombre de volontaires ne devait pas être très élevé, tout s'explique, ricanai-je.

C'est ça ou rien, Sawyer, pas de pitié pour les gens comme ça, tu prends ce qui vient ou tu attends une nouvelle éternité ; elle avait vraiment couché avec Gordon ?
Ça devait être profondément dégueulasse - oh, je n'aurais pas dû peut être ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chinottoislife.tumblr.com/
Elizabeth Sawyer
Admin
avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 21/05/2014
Localisation : Loin de Cunningham

MessageSujet: Re: It's getting stupid [ Sawyer ]   Ven 4 Juil - 15:40

Le paquet de clopes, le guignol du journal, allez donnez l'addition, on paiera une autrefois. Elizabeth détaille de ses petits yeux de luciole apeurée tout ce qu'il peut bien toucher de ses doigts d'homme factice, apporter à sa bouche, déposer contre sa jolie gueule. Elle avait fait attention ça toujours. Toujours, ça avait commencé beaucoup plutôt.

La première fois qu'ils s'étaient croisés ici, ils devaient avoir pas plus de sept ans, il ramassait des bigorneaux dans un seau, et Sawyer supportait pas les bigorneaux. Elle avait plongé son regard dans le seau, sans regarder ailleurs. Elle se souvient que peut être, Andrew était venu pour ramasser des amis, vu que ses parents voyageaient autre part. Vrai. Et puis Sawyer fait ricochet, il apporte la clope à ses lèvres, ses nouveaux potes. Elizabeth est déçue. Ce con avait du sable sur le visage, la première fois qu'ils s'étaient vus. Il donnait pas l'impression d'avoir besoin d'un câlin.

Ce jour-là, Elizabeth écrit le premier vœu de la liste.
- aller voir Andrew -

Dingue, ramena ensuite Amber en tête, et elle l'écoutait d'une oreille assassine, elle allait courir et lui foutre un pain si ça continuait.

▬ Il a failli me péter une côte. C'est tout.

Elle ressort automatiquement son carnet, commence à esquisser les déboires du pauvre Cunningham jeté comme une vieille chaussette.

▬ Et qu'est ce qu'ils disent, dans les chroniques de nos folles embarquées érotiques d'un mois passé ? Ils pensent pas que tu m'as violée au moins ? Là ce serait problématique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew P. Cunningham
Modérateur
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 20/05/2014
Localisation : je suis pas avec Sawyer si c'est c'que vous voulez savoir.

MessageSujet: Re: It's getting stupid [ Sawyer ]   Lun 7 Juil - 13:43

Ça ne m'aidait pas à me sentir mieux, mais ça, je le savais depuis le début, c'est comme l'alcool, l'alcool ça aide pas, tu te sens encore pire après, j'aurais bien voulu me noyer dans de la vodka mais finalement j'étais venu squatter des roches, c'est pas mal comme alternative, en théorie, parce qu'avec la bouteille, j'aurais été seul, elle m'aurait foutu la paix ; quelle idée, les rochers, aussi, t'aurais pu aller t'acheter des frites, je sais pas.

▬ Il a failli me péter une côte. C'est tout.

Un rire, jaune, parce qu'au fond t'as pas du tout envie de rire, c'est juste que c'est ce que tu devrais faire, te foutre de sa gueule un coup.
T'aurais tellement préféré l'alcool, n'est-ce pas, Cunni' ?

Oh mais je comptais lui en parler, de ça, d'où il allait se taper Sawyer, qu'est ce qui lui était passé par la tête ?
Je veux dire. Gordon. Putain. C'est dégueulasse.
Surtout qu'il a pas à se la faire, il a pas à être son premier.

Elle avait ressorti son matériel de dessin, et commencé à esquisser, je levai les yeux au ciel, elle ne pouvait donc pas s'en passer deux secondes ?

- Tu dessinais aussi quand il te rentrait dedans, dis moi ? Ou peut être que tu faisais passer le temps avec un Stephen King ? Ca devait sûrement être mieux que de se concentrer sur ce qu'il était en train de faire un peu plus bas.

Un gros porc.
J'arrive pas à me taire, je devrais peut être essayer un peu plus fort.

▬ Et qu'est ce qu'ils disent, dans les chroniques de nos folles embarquées érotiques d'un mois passé ? Ils pensent pas que tu m'as violée au moins ? Là ce serait problématique.

Je secouai la tête, ça n'était pas allé aussi loin, mais c'était déjà assez grave comme ça.

- Non, ça serait pas drôle sinon, ils s'imaginent que ça t'arrangerait pas mal, que je te saute quelques fois, t'sais, on s'rait de vraies bêtes. A l'origine j'étais seulement censé avoir des vues sur toi et vice versa, mais quand je lui ai dit que j'étais resté chez toi l'autre soir elle a pété un câble et elle pense qu'on a passé la nuit à baiser dans tous les sens. Mais ça s'arrête là, c'est déjà pas mal.

Après, les trucs habituels 'Je le savais, ça se voit trop qu'il en pince pour elle, je te plains ma chérie, c'un vrai queutard ce type, qu'est ce qu'il lui trouve, aussi, à l'autre [je censure ici ok] ? T'es tellement parfaite, oh la la, il te mérite pas, je te l'ai toujours dit, ça, blablabla'
Bon si ça leur fait plaisir, qu'ils se déchaînent sur moi, mais ils pensaient vraiment que j'aimais Amber ?
Ils sont adorables, ces gens, vraiment.
Dans quelques jours, elle allait finir par se calmer, tout le reste aussi, je ferai bien comprendre que Sawyer ne m'intéressait pas le moins du monde - oh j'allais sûrement devoir balancer quelques poings mais ça c'est ce qu'il y a de drôle dans tout ça - et tout allait redevenir à peu près normal.
Et j'allais pouvoir mater tranquillement, maintenant, aussi.

Pas Sawyer.
Ok ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chinottoislife.tumblr.com/
Elizabeth Sawyer
Admin
avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 21/05/2014
Localisation : Loin de Cunningham

MessageSujet: Re: It's getting stupid [ Sawyer ]   Mar 8 Juil - 4:01



We'll make you swoon, make it hurt just a little !


Sawyer ne savait pas ce qu'il y avait de plus ironique. Qu'ils se soient retrouvés sur cette plage pour le coup insipide, après s'être royalement ignorés tout le lycée, où qu'ils en soient à parler de coucherie. Les deux, on s'en remettra n'est ce pas. Drôle avec Cunningham, c'était plus difficile de se remettre des choses. D'apprécier son crayon agressif dans le creux de la main, juste pour couvrir un peu le bruit que fait sa gueule de dingue fracassée sur un rocher imaginaire.

Elle en a plein la poitrine - quand on appuie un peu - de cette bile qui lui est remontée, un cafard dans la gorge. Voilà, elle y est. Les images désastreuses d'un homme. Gordon n'était pas Gordon au fond, elle avait sorti le premier de la liste un peu sportif. En réalité l'homme était sa marche avant. Marche avant qui criait à Andrew. Qu'on existe plus, qu'on est rien, que ça changera pas, c'est plus rigolo. Autrement que ce qui défile sur sa feuille, elle le connait bien ce visage, ça lui irrite les tempes et ça crame doucement son index. Elle va lui griffer la figure s'il continue à rire. Ton mensonge tout tartiné sur ta face, gros malin. Sawyer. Calme.

▬ Tu sais ça n'a pas été assez long. Il y a eu ce spectacle fait par le club de musique. Je devais assister en coulisses. Gordon aussi. Quand j'ai du aller chercher les fournitures dans le stock, il est venu. C'est effrayant cette capacité qu'ont les hommes à agir avant de réfléchir, contre une étagère comme ça. Rien de très romantique. Je suppose qu'il y avait de quoi me distraire chez lui.

Et ça s'adresse au sol, ça se dérobe.
Mais ce n'est qu'une gerbe infinie de pourritures illégales, où l'homme qui n'a pas de visage lui prend son passé, ça ne lui va pas. Il est malade. Cunningham est malade. Cunningham impose tout ce qu'elle ne veut pas voir, si elle avait la force pour ne pas voir comme on la prendrait. Elle serait nue, plus qu'un objet en équilibre entre les bras d'un chimpanzé dégoulinant de plaisir. - elle rit puisque c'est insoutenable à n'en pas comprendre ce qui pousse à vouloir regarder ça -

▬ Tout le m- Andrew. serait plus du genre à larguer sa copine avant de se taper sa voisine de classe. Hum.

Parce qu'on parle pas d'Andrew là peut être.

Elle et ses yeux qui se laissent échapper un peu, qui frôlent les siens et tombent sur son menton et son éternel spasme de menteur. Au moins toi tu sais mentir Sawyer.

▬ Je suis désolée. Je suppose que ce soir là... j'ai été prise dans l'euphorie du moment. Sans vraiment réaliser... Parce que. Cet Andrew je l'aimais- Le fait est que. C'est du passé maintenant. Tu devrais plutôt aller voir si Henriette ne s'est pas pendue avec son foulard Prada pendant la nuit. Je suis un bon coup après tout.

Puisque qu'on est déjà venus ici. Et que cet endroit n'est plus à nous, ce serait trop dommage, de continuer à le ruiner. - qu'est ce que je raconte - Retourne te noyer dans un flux de paroles inutile, rouquine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew P. Cunningham
Modérateur
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 20/05/2014
Localisation : je suis pas avec Sawyer si c'est c'que vous voulez savoir.

MessageSujet: Re: It's getting stupid [ Sawyer ]   Mar 8 Juil - 16:48

Elle dessinait, dessinait encore, et j'allais bazarder son matériel dans les secondes à suivre, ça m'énerve, je sais même pas pourquoi.

▬ Tu sais ça n'a pas été assez long. Il y a eu ce spectacle fait par le club de musique. Je devais assister en coulisses. Gordon aussi. Quand j'ai du aller chercher les fournitures dans le stock, il est venu. C'est effrayant cette capacité qu'ont les hommes à agir avant de réfléchir, contre une étagère comme ça. Rien de très romantique. Je suppose qu'il y avait de quoi me distraire chez lui.

Je grimaçai un coup, je ne voulais pas m'imaginer ça, et j'avais encore moins voulu autant de détails - j'aurais préféré ne pas savoir en premier lieu en fait. Contre une étagère, une vraie horreur, non mais tu débarques pas et tu sautes la première nana que tu vois, c'est pas comme ça que ça se passe, personne n'a donc de principes ici ?

Je connaissais Gordon, il n'en avait pas, tant qu'il pouvait s'en foutre une, il était content, mais Sawyer, tu vas pas la prendre contre une étagère.

▬ Tout le m- Andrew. serait plus du genre à larguer sa copine avant de se taper sa voisine de classe. Hum.

Je ne pris pas la peine de réagir, ou plutôt, je pris la peine de ne pas réagir, parce que ça me démangeait, ça me démangeait tellement - de toute façon, elle enchaînerait, elle fait que ça, parler.

▬ Je suis désolée. Je suppose que ce soir là... j'ai été prise dans l'euphorie du moment. Sans vraiment réaliser... Parce que. Cet Andrew je l'aimais- Le fait est que. C'est du passé maintenant. Tu devrais plutôt aller voir si Henriette ne s'est pas pendue avec son foulard Prada pendant la nuit. Je suis un bon coup après tout.

Si seulement la nicotine me calmait autant qu'elle l'avait fait il y a quelques années encore. Elle parle, elle parle, à croire qu'elle a lu trop de bouquins, j'aurais aimé ne pas écouter, ne pas entendre, ne pas être là en premier lieu ?

C'est clair qu'elle serait pas allée dessiner la baraque à frites.

Sawyer, elle m'ennuyait mais m'intriguait, je détestais ça alors je la détestais, elle, et rien ne s'arrangeait parce qu'il y avait toujours eu ce truc, ce putain de truc qui faisait qu'on se retrouvait à opposer nos deux mondes, encore et encore ; et dire qu'un jour on avait été proches - on ne l'était plus, n'est ce pas ?

- Je m'inquiète pas pour elle, elle est trop occupée à emmerder son troupeau avec cette histoire.

<< C'est du passé maintenant >>

Tu parles, Sawyer, si c'était du passé, je t'adresserais même pas la parole ; c'est malheureux à savoir.

- A dix ans, tu peux pas dire que t'aimais. Maintenant non plus, jamais, en fait. Les gens sont juste trop cons.

Il fait encore beau, il fait encore chaud, mais l'air est irrespirable, alors tu finis par tourner les talons, t'espères que ça ira mieux après quelques pas, mais tu te doutes que non.

- Même pressé, j'aurais pas choisi l'étagère, tu lâches sans prendre la peine de la regarder, tu sais que ça sert à rien, au fond.

Pas pour une première fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chinottoislife.tumblr.com/
Elizabeth Sawyer
Admin
avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 21/05/2014
Localisation : Loin de Cunningham

MessageSujet: Re: It's getting stupid [ Sawyer ]   Mar 8 Juil - 17:04


I am gonna break you down
To tiny, tiny parts.

Ne soyons pas fous Cunningham, ça suffit un peu vos conneries. Elizabeth a arrêté. Andrew ne ressemble plus à Andrew, mais à Andrew vient de perdre sa confiance en les bigorneaux. Andrew vient de fêter son dixième anniversaire seul. Andrew vient de venir pleurer sur votre plage, qui n'est tellement plus votre plage. Andrew vient de t'ignorer tout l'été l'année suivante. Andrew a fini avec sa liste sous l'armoire à pharmacie de la salle de bain. Andrew a rigolé quand tu as fini couverte de peinture dans la cour après. Andrew ne t'a pas suivie quand tu es partie de la première fête d'Henriette en larmes parce que ta garce de copine était restée. Andrew tu ne l'avais jamais aimé, la réponse te laissant un goût âcre contre le palais. Andrew mais pas Andrew.

Tu l'as blessé pour la première fois depuis longtemps. C'était la scène la plus absurde de votre comédie tragique tu le savais. Sauf qu'Andrew était blessé cette fois. C'était la première fois tout court, que tu arrivais à l'atteindre. C'était pas du bon côté. C'était pas de la bonne façon.

Sawyer putain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: It's getting stupid [ Sawyer ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
It's getting stupid [ Sawyer ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lynn Scarlett Sawyer - Selena Gomez.
» Welcome in my stupid world ♫
» stupid comments by hillary clinton!!!!
» Because I'm so stupid [Yong Ran]
» We are so stupid | Ezeckiel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Upapany :: Upapany Island :: Côté nord-est de l'île :: Plage de rocher-
Sauter vers: