C'est un forum où tout RPG est accepté, tant qu'il respecte les règles. Vous pouvez laisser libre cours à votre imagination, ou vous incarner dans un monde que vous adorez !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 On parle de repos éternel, mais quand y'a des gens, c'est pas du repos ! [Andrew]

Aller en bas 
AuteurMessage
Cassie Winstiel
⊹ ゚◦。 ☄ 。◦ ゚⊹
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 28/06/2014
Localisation : Dans les méandres de mon esprit

MessageSujet: On parle de repos éternel, mais quand y'a des gens, c'est pas du repos ! [Andrew]   Ven 4 Juil - 11:25

Je marchais, tenant Sam à l'écart, pour pouvoir poser des fleurs sur la tombe de Grand-Mère Winstiel. Je ne pouvais pas me recueillir à proprement parler sur la tombe de mes vrais parents, puisqu'il n'en avait pas, mais pour ma grand-mère c'était autre chose.

Lorsque j'entrai dans le cimetière, une paix incroyable me saisit, calmant la colère de Sam pendant un temps. L'endroit était calme, seulement ponctué par des piaillements d'oiseaux, ou des grillons. De temps en temps, un corbeau cassait cette paix par son croassement lugubre.

Je déambulais entre les tombes, avisant les noms, pour enfin tomber sur celle qui m'intéressait. Ariella Winstiel. La mère de mon père adoptif. Je déposais les orchidées et m'assis un instant.

-Si tu savais Grand-Mère, comme tu me manques. Tu manques même à Sam, au fond...

J'entrepris de lui raconter les récents événements - notre rencontre avec Alan, garçon haut en couleur, pas mal mystérieux, et la soirée au bar lorsqu'il y était entré, et que Sam avait décidé de me laisser dans son monde d'ivrogne, seule.

En bref, je lui racontais tout. Mais, au milieu de mon récit, un bruit attira mon attention. Je relevai la tête et fouillai les allées de tombes des yeux. Je vis alors un jeune homme, plus loin.

Hum, il allait être plus difficile de dévoiler ce que j'avais sur le coeur s'il y avait quelqu'un pour écouter.

Sam ricana dans mon esprit. Elle qui en avait marre d'être reléguée au second plan - elle ne m'avait toujours pas pardonné le coup du bar - elle trouvait là un moyen de faire lâcher mes défenses. Ce qui n'augurait jamais rien de bon. Jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew P. Cunningham
Modérateur
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 20/05/2014
Localisation : je suis pas avec Sawyer si c'est c'que vous voulez savoir.

MessageSujet: Re: On parle de repos éternel, mais quand y'a des gens, c'est pas du repos ! [Andrew]   Lun 7 Juil - 11:53

Qu'est ce que tu fous là, Andrew, sur un cimetière ?
Des morts, des morts partout - tu marches dessus, t'y as déjà réfléchi, à ça ?
Y'a rien à voir, tu veux leur parler, ou bien ? Leur parler pour leur tenir compagnie, leur parler pour qu'ils te tiennent compagnie ? C'est peut être juste parce que t'es bizarre, parce que t'es pas bien dans ta tête, alors tu squattes les cimetières, tu parles, tu parles dans le vide, tu viens dire bonjour à George et Ashley, le vieux qu'a crevé d'un arrêt cardiaque et la pauvre petite qui s'est noyée, c'est ça, Andrew ?
Ou alors, ou alors tu t'inventes une tombe, parce que t'aurais bien aimé ne pas être paumé, dis moi c'est ça ?

Je n'avais rien à faire ici, je n'avais pas de famille enterrée dans ce cimetière, ils avaient toujours voulu être déposés quelque part de spécial, après tout, ce sont des gens spéciaux parce qu'ils ont de la thune, c'est ça leur idée, et c'est ridicule parce qu'ils se croient au dessus de tout le monde, alors qu'au fond c'est tous les mêmes, des corps qui se font bouffer par le temps, sous six pieds de terre ; riche comme pauvre, à la fin tu crèves et tout s'arrête, t'as pas le choix, c'est pas l'argent qui va t'aider, à part rajouter des dorures sur ta pierre tombale, trop de swag putain.

Y'avait une femme qui me suivait partout, quand j'étais encore gosse, elle s'occupait de moi quand mes parents s'occupaient de leurs billets, c'était vraiment bien, on s'amusait pas mal, avec le chien, aussi, à l'époque où il était pas aussi vieux et qu'il bougeait un peu encore. Mais bon un jour elle a arrêté de venir, ils voulaient pas m'expliquer pourquoi, je pensais qu'elle avait été virée.

Alors un jour où je me baladais dans le cimetière, à dix ou onze piges, je sais plus trop, j'avais vu son nom sur une tombe et ça m'avait frappé en plein visage - peut être parce que j'avais trébuché et que je m'étais mangé le sol ; depuis je revenais de temps en temps, pour lui parler un peu, si ça se trouve ça la faisait chier mais je m'étais dit que ça lui ferait plaisir d'avoir de mes nouvelles - d'avoir quelqu'un qui passait la voir, surtout. Et dire que j'étais juste venu remettre les pots de fleurs à l'endroit, ce jour là - oui c'était quand j'étais à peu près respirable.

Donc j'étais juste là pour m'énerver dans le vide à cause d'Amber et des rumeurs qu'elle avait fait courir, qu'est ce que j'irais foutre avec Sawyer, aussi ? Elle était vraiment conne cette fille c'est pas possible, tout ça parce que j'avais eu le malheur de passer une nuit chez l'autre, là, c'est pas comme si on s'était envoyé en l'air, il n'y avait aucune raison de péter un câble pour ça - encore mois de me jeter parce qu'elle existait, c'était pas de ma faute !

Après un moment, je finis par tourner les talons et me diriger vers la sortie, je n'avais pas l'intention de passer ma journée ici, de toute façon on m'attendait ; évidemment ils vont me péter les couilles à me demander si moi et Sawyer c'était vraiment un truc, et je pourrai en profiter pour régler mes comptes avec Gordon, tiens.

Je comptais simplement passer derrière celle qui se tapait un monologue avec la personne qui se trouvait dans la tombe en face d'elle, mais elle s'était soudainement arrêtée, je secouai la tête.

- J'écoutais pas ce que tu disais à… ta grand mère, je suppose, tu peux continuer, j'ai pas spécialement l'intention de rester là non plus, tentai-je de la rassurer en la dépassant.

Après tout, j'avais mieux à faire que de m'intéresser à des histoires personnelles, elle croyait quoi, que j'allais chercher du popcorn et assister à son discours, peut être ?
Quoique, elle était jolie, mais un cimetière, c'était pas le meilleur lieu de drague, et après on va m'accuser de polygamie aussi, je sais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chinottoislife.tumblr.com/
Cassie Winstiel
⊹ ゚◦。 ☄ 。◦ ゚⊹
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 28/06/2014
Localisation : Dans les méandres de mon esprit

MessageSujet: Re: On parle de repos éternel, mais quand y'a des gens, c'est pas du repos ! [Andrew]   Lun 7 Juil - 15:28

Lorsque le jeune homme vit que je l'avais repéré, il se mit à secouer la tête, comme pour s'excuser de m'interrompre. J'aurais presque pu rougir, légèrement honteuse d'avoir été prise sur le fait. Je devais avoir l'air stupide à parler dans le vent.

Il continua son chemin, et lorsqu'il passa près de moi, il m'assura qu'il n'écoutait pas ce que je disais et qu'il ne comptait pas s'attarder.

"Bah voyons. Tu trouves pas ça louche qu'il se justifie ?" souffla Sam dans ma tête. Ce qui me fit lever les yeux au ciel. Et c'est ce moment d'inattention qui permit à Samantha de prendre le contrôle.

Elle se releva et posa les mains sur ses hanches, le fixant.

-Eh, toi, l’apostropha-t-elle. Si tu n'écoutais pas ce que je disais, comment peux-tu supposer que je parles à ma grand-mère ?

Elle croisa les bras. "Sam, arrête un peu, tu veux ? On est dans un cimetière, laisse les gens reposer en paix pour une fois !" lui demandai-je. "Dans tes rêves" se contenta-t-elle de me répondre.

-T'aime écouter au porte ? C'est une sorte de plaisir malsain ? T'aime traîner dans les cimetières en quête de proie ? T'es nécrophile ? enchaîna-t-elle en haussant un sourcil.

"Sam, pour l'amour du Ciel !" m'exclamai-je, horrifiée par ses propos. Comment pouvait-elle être aussi... sans gêne ? A croire qu'elle n'avait aucune éducation ! Pourtant, nous avions reçu la même. C'était aberrant. Elle me faisait passer pour une fille vulgaire et mal-élevée. Dans son monde de rustres et d'ivrognes, je m'en fichais, mais en dehors je tenais à garder une certaine image de moi-même, et ce n'était certainement pas celle-là que je voulais renvoyer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew P. Cunningham
Modérateur
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 20/05/2014
Localisation : je suis pas avec Sawyer si c'est c'que vous voulez savoir.

MessageSujet: Re: On parle de repos éternel, mais quand y'a des gens, c'est pas du repos ! [Andrew]   Lun 7 Juil - 16:04

Je continuais d'avancer, me dirigeant vers la sortie la plus proche, c'est pas comme si j'avais d'autre choses à foutre que de me taper la discute avec des morts, et puis j'avais pas le droit de fumer ici.

-Eh, toi. Si tu n'écoutais pas ce que je disais, comment peux-tu supposer que je parles à ma grand-mère ?

Je finis par m'arrêter, et me tournai pour faire face à celle qui s'était à présent relevée, les bras croisés. J'allais lui répondre mais elle enchaîna aussitôt - décidément.

-T'aime écouter au porte ? C'est une sorte de plaisir malsain ? T'aime traîner dans les cimetières en quête de proie ? T'es nécrophile ?

Hrrm, pardon ? J'avais dû mal entendre, n'est ce pas ?
Alors, je serais non seulement gay, après je me serais tapé Sawyer, maintenant je suis nécrophile, ça m'étonne que personne n'ait fait de remarques déplacées en rapport avec Nagoya.

- Les dates et le nom sur la tombe, ça va pas être ton frangin, j'ai tenté la grand mère, c'est tout, soupirai-je en glissant les mains dans mes poches.

Si elle comptait me faire perdre mon temps, qu'elle le fasse au moins correctement, au lieu de m'accuser pour que dalle.

- Tu crois vraiment que j'en ai quelque chose à cirer, de ce que t'as à lui dire ? C'est ta vie, pas la mienne, on s'connait pas, alors me pète pas un câble parce que j'ai eu le malheur de passer par là.

Surtout que je l'avais vue, avant, elle avait plus l'air gênée qu'autre chose, pas du genre à monter sur ses grands chevaux pour quelque chose d'aussi ridicule - oui c'est moi qui dis ça, non l'hôpital ne se fout pas de la charité.

- Nécrophile ? Oui bien sûr, et puis j'avais l'intention de déterrer ta grand mère justement, parce que j'ai un faible pour les vieux en plus de ça, ironisai-je.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chinottoislife.tumblr.com/
Cassie Winstiel
⊹ ゚◦。 ☄ 。◦ ゚⊹
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 28/06/2014
Localisation : Dans les méandres de mon esprit

MessageSujet: Re: On parle de repos éternel, mais quand y'a des gens, c'est pas du repos ! [Andrew]   Lun 7 Juil - 16:27

Il s'était retourné pour lui faire face, et elle vit son expression exaspérée passer sur son visage. "Oh, bichette, je l'ennuis ?" commenta ironiquement Sam.

- Les dates et le nom sur la tombe, ça va pas être ton frangin, j'ai tenté la grand mère, c'est tout, soupira-t-il, glissant les mains dans ses poches.

Il avait donc porté un intérêt à la tombe sur laquelle Cassie pleurnichait.

- Tu crois vraiment que j'en ai quelque chose à cirer, de ce que t'as à lui dire ? C'est ta vie, pas la mienne, on s'connait pas, alors me pète pas un câble parce que j'ai eu le malheur de passer par là.

Un léger sourire étira ses lèvres. Hum. Elle trouvait toujours intéressant de constater que les gens réagissaient différemment à ses attaques. Alan avait joué son jeu, et répondu. Lui, il l'envoyer aller se faire voir. Enfin, plus ou moi.

- Nécrophile ? Oui bien sûr, et puis j'avais l'intention de déterrer ta grand mère justement, parce que j'ai un faible pour les vieux en plus de ça, ironisai-je.

Elle perdit son sourire. Elle aurait pu en rire. Elle aurait pu trouver cette blague drôle. Oui, elle aurait pu. Si, comme le savait Cassie, elle n'avait pas eu de l'affection pour Grand-Mère Winstiel. La seule qui avait supporter les changements de personnalités entre Cassie et elle.

Alors, au lieu d'en rire, elle franchit l'espace qui la séparait du jeune homme et, levant le bras, elle lui décocha une jolie droite. En plein dans la mâchoire.

-Ne redis jamais quelque chose comme ça, lui conseilla-t-elle, gardant difficilement son calme.

J'en profitais alors pour reprendre la place, elle était trop distraite pour me sentir venir.

-Je suis désolée, elle... je m'emporte facilement, m'excusai-je en maudissant Sam.

C'était sûr, il allait me prendre pour une folle. Comme tout les habitants de cette fichue île. Comme tout le monde. En même temps, si j'étais à leur place, je penserais probablement pareil. Je poussais un soupir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew P. Cunningham
Modérateur
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 20/05/2014
Localisation : je suis pas avec Sawyer si c'est c'que vous voulez savoir.

MessageSujet: Re: On parle de repos éternel, mais quand y'a des gens, c'est pas du repos ! [Andrew]   Lun 7 Juil - 17:22

Elle avait souri, et elle était devenue plus grave, elle s'était approchée, aussi, et puis elle m'avait décoché une droite, j'avais reculé sous l'impact, parce que putain, d'habitude c'étaient des claques qu'on me foutait, pas des coups de poings, encore moins dans ma jolie mâchoire.
Meuf comment tu veux je drague une nana après que tu m'aies amoché pareil ?

-Ne redis jamais quelque chose comme ça.

Je portai une main à ma mâchoire, qui allait se mettre à enfler très bientôt, là ça faisait juste mal, mais je ne saignais pas, c'était déjà ça.

-Je suis désolée, elle… je m'emporte facilement.

Je fronçai les sourcils, c'est quoi son délire, maintenant ? Son ton de voix avait changé, elle était passée de très agressive - et sur le point de m'arracher la langue - à… gênée ?
Non non mais excusez moi d'être profondément perturbé, là.

- C'est… pas grave, hésitai-je en guettant le moindre changement dans son expression.

Je grimaçai, ça faisait mal, de parler, putain. Elle aurait pu essayer de me l'expliquer autrement, je comprends très bien quand on me parle - enfin, ça dépend si la volonté est là.
J'étais censé réagir comment, moi, aussi ? D'abord elle vient me péter les couilles, après elle me frappe, elle s'excuse, c'est pas un comportement normal si vous voulez mon avis.

- C'est moi qu'ai poussé le bouchon un peu trop loin, mais t'aurais pu te garder le 'nécrophile', il était franchement pas nécessaire, poursuivis-je en haussant les épaules.

Oui et puis même, réagir normalement dès le départ ç'aurait été encore mieux, genre me laisser partir tranquille, je rappelle qu'il y a des gens qui m'attendent.

'Je suis désolée, elle... je m'emporte facilement.'
Elle, c'est qui elle ? Sa grand mère, elle parlait avec les morts, ou elle vivait en harmonie avec elle dans sa tête ou comme ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chinottoislife.tumblr.com/
Cassie Winstiel
⊹ ゚◦。 ☄ 。◦ ゚⊹
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 28/06/2014
Localisation : Dans les méandres de mon esprit

MessageSujet: Re: On parle de repos éternel, mais quand y'a des gens, c'est pas du repos ! [Andrew]   Lun 7 Juil - 17:43

Il fronça les sourcils, l'air perdu. "Merci, Sam, vraiment." m'agaçai-je. Je n'aimais vraiment pas être dans ces situations. Celles que l'on veut à tout prix éviter. Ces moments gênants... Je devais toujours faire face aux conséquences des actes de Sam. Et elle se débrouillait toujours pour me mettre dans des situations pas possible. Par exemple, là, ce jeune homme pourrait très bien porter plainte pour agression, et moi je me retrouverai avec un amande à payer. Ou peut-être pire.

- C'est… pas grave.

Au moins, il ne me menaçait pas de porter plainte. Il devait sûrement être trop troublé par mon - notre - comportement.

- C'est moi qu'ai poussé le bouchon un peu trop loin, mais t'aurais pu te garder le 'nécrophile', il était franchement pas nécessaire.

Il haussa les épaules alors que je détournai les yeux, honteuse. Evidemment qu'il était de trop. Tout ce que Sam disait était de trop. Elle était de trop.

-Je sais, soupirai-je. Encore une fois, je suis désolée.

Dans ces moments-là, j'avais terriblement envie de m'expliquer, de simplement dire que ce n'était pas moi, mais Sam. Seulement, qui pourrait croire ça ? C'était une explication plutôt facile, beaucoup de gens devaient l'utiliser, je suppose. De toute façon, mes parents ne voulaient as que j'en parle à tout le monde, ils ne voulaient pas qu'on me pose des questions ou que l'on me cherche des problèmes. Seulement, c'était vraiment, vraiment tentant.

"La vie est injuste, chérie" ricana Sam dans ma tête.

-Comment puis-je me faire pardonner ? lui demandai-je alors en osant affronter son regard.

Je tentai un sourire. Minable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew P. Cunningham
Modérateur
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 20/05/2014
Localisation : je suis pas avec Sawyer si c'est c'que vous voulez savoir.

MessageSujet: Re: On parle de repos éternel, mais quand y'a des gens, c'est pas du repos ! [Andrew]   Mar 8 Juil - 15:10

Elle détourna le regard, oui alors pour le coup elle était vraiment gênée, elle l'était beaucoup moins quand elle avait essayé de me défoncer la mâchoire par contre.

-Je sais, soupira-t-elle. Encore une fois, je suis désolée.

Son comportement avait quelque chose de déconcertant, et je ne savais pas du tout comment réagir, alors je tentai de la rassurer avec un 'T'inquiète' mais ça n'avait pas l'air de marcher, elle enchaîna aussitôt :

-Comment puis-je me faire pardonner ?

Je clignai des yeux quelques fois, j'ai dû mal entendre, n'est ce pas ? Elle voulait vraiment se racheter ? Je veux dire, je lui avais dit que c'était pas grave, et j'avais effectivement cherché la merde en premier lieu…

Ca n'avait rien à voir avec le moment où elle m'avait interpelé, et ça commençait à devenir effrayant.
Elle s'emballait trop rapidement, ok, je veux bien, mais à ce point ? C'est comme si j'avais eu affaire à deux personnes différentes - bon j'exagérais un peu, mais quand même. Je n'arrivais pas à être en colère contre elle si elle me la jouait pareil.

- C'est rien, t'en fais pas pour ça, ça guérira.

Oh mais attendez.
C'est vrai ça.
Y'a plus Amber maintenant.

- Mais, j'ai pas franchement l'intention de rester cloîtré chez moi le temps que je sois à nouveau présentable. On pourrait aller se boire un verre, en attendant, proposai-je finalement.

Ca valait le coup d'essayer, hein, c'est pas comme si j'allais réussir à approcher qui que ce soit avec cette gueule, donc autant en profiter. Je lui avais déjà pardonné, elle le savait, c'était… un bonus, rien de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chinottoislife.tumblr.com/
Cassie Winstiel
⊹ ゚◦。 ☄ 。◦ ゚⊹
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 28/06/2014
Localisation : Dans les méandres de mon esprit

MessageSujet: Re: On parle de repos éternel, mais quand y'a des gens, c'est pas du repos ! [Andrew]   Mar 8 Juil - 15:36

- C'est rien, t'en fais pas pour ça, ça guérira, m'assura-t-il.

Il n'empêche que ça ne me réconfortait pas. J'avais en général peu de chance de racheter les actes de Sam, parce que les gens préféraient laisser tomber. Et tourner les talons. Et je m'attendais à ce qu'il fasse pareil - elle l'avait quand même frappé ! - mais il était resté planté là, à entendre mes plates excuses, m'assurant que ce n'était pas grave. Assurant même que c'était en partie de sa faute. C'était une réaction peu courante. Alors si je pouvais essayer de faire vraiment pardonner son acte, je me devais d'essayer, non ?

"Sérieux, Cas' ? Nettoyer derrière moi, c'est tout ce que tu sais faire ? Enfin, savoir faire sont de grands mots, vu comment tu t'en sors. Tu es vraiment pathétique" cru bon d'ajouter Sam.

Secouant légèrement la tête, je me reconcentrai sur le jeune homme, qui d'ailleurs reprit la parole.

- Mais, j'ai pas franchement l'intention de rester cloîtré chez moi le temps que je sois à nouveau présentable. On pourrait aller se boire un verre, en attendant.

Je clignai des yeux, surprise. Puis je me mis à rire. Ca, pour ne pas m'y attendre, je ne m'y attendais pas ! Il me proposait réellement de sortir avec lui ? Après la réaction excessive de Sam ? C'était vraiment, vraiment surprenant ! Il était vraiment surprenant. Je lui adressai alors un sourire.

-Et bien, s'il n'y a que ça pour me faire pardonner, je ne peux refuser.

Je fis une pause, essayant d'étouffer les restes de surprise et de rire.

-J'ai cependant plusieurs questions que me paraissent légitimes, repris-je. D'abord, quel est ton nom ? Ensuite, où veux-tu aller boire un verre, et surtout à quelle heure ?

"C'est moi, ou je comprends pas ?" intervint alors Sam, qui semblait perdue. Elle avait voulu encore me créer des problèmes, mais cette fois, elle n'y était pas parvenue. C'était inhabituel, et très agréable. Aussi, je fis mon possible pour l'empêcher de refaire surface.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew P. Cunningham
Modérateur
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 20/05/2014
Localisation : je suis pas avec Sawyer si c'est c'que vous voulez savoir.

MessageSujet: Re: On parle de repos éternel, mais quand y'a des gens, c'est pas du repos ! [Andrew]   Mar 8 Juil - 17:56

Elle cligna des yeux quelques fois, avant de rire aux éclats, j'haussai un sourcil, je ne voyais pas ce qu'il y avait de drôle ? J'étais très sérieux, moi, ça m'arrangerait bien qu'on aille se faire un verre ! D'accord, elle m'avait frappé, m'avait traité de nécrophile, tout ça, mais c'était une occasion en or, alors autant la saisir.

-Et bien, s'il n'y a que ça pour me faire pardonner, je ne peux refuser, sourit-elle.

Je me gardais bien de lui rappeler que techniquement, elle était pardonnée, je ne voulais pas gâcher mes chances pour autant, ça serait con de ma part quand même.

Je voyais bien qu'elle avait du mal à se calmer, ce que je voyais moins, c'était pourquoi diable elle riait tant. Ca n'avait rien de drôle - les gens qui passaient allaient la prendre pour une tarée à rire comme ça, dans un cimetière.

-J'ai cependant plusieurs questions que me paraissent légitimes. D'abord, quel est ton nom ? Ensuite, où veux-tu aller boire un verre, et surtout à quelle heure ?

Oh donc elle acceptait vraiment ?
Pas mal.
Vraiment pas mal.

- Andrew, et j'ai eu l'honneur d'être frappé par… ? ajoutai-je avec le meilleur sourire que j'avais en réserve, sachant qu'on venait de m'en foutre une il y a de ça cinq minutes et que c'était pas très agréable, comme sensation.

Et puis, ça me permettrait de me changer les idées après ce qu'il s'était passé avec Amber - et Sawyer, du coup -, franchement, j'en avais besoin. C'était même pas censé me préoccuper à ce point, mais je ne le faisais pas exprès, non plus, et on ne m'aidait pas, entre ceux qui me demandaient ce qu'il s'était passé, les autres qui me faisaient chier avec ça à longueur de journée, ceux qui parlaient entre eux, limite ils ont que ça à foutre, causer des problèmes des autres ( Amber n'était pas le centre du monde, pourquoi fallait-il toujours que tant de gens la suive dans ses délires ? ), et finalement, Amber, qui devait le faire exprès de croiser mon chemin et croiser mon regard et essayer de me faire passer des messages subliminaux - que je ne comprenais pas ? -, j'avais juste besoin de respirer.

Et quoi de mieux que de respirer avec une jolie jeune femme - haha.
Peut être que ç'aurait été mieux si elle ne m'avait pas frappé en premier lieu, c'est vrai.

- Au bar, celui près de l'épicerie, vers 19 heures ? tentai-je finalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chinottoislife.tumblr.com/
Cassie Winstiel
⊹ ゚◦。 ☄ 。◦ ゚⊹
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 28/06/2014
Localisation : Dans les méandres de mon esprit

MessageSujet: Re: On parle de repos éternel, mais quand y'a des gens, c'est pas du repos ! [Andrew]   Mar 8 Juil - 18:30

- Andrew, et j'ai eu l'honneur d'être frappé par… ? répondit-il avec un grand sourire.

Je lui offris en retour une moue contrit. Techniquement, il avait eu l'honneur d'être frappé par Samantha. Seulement, si je lui disais ça, et que dans la rue on m'appelait Cassie, il allait probablement se poser des questions. Du genre : "Elle serait pas un peu dérangée ?". Si je pouvais éviter ce genre de choses, c'était par un petit mensonge.

"Ca commence par de petits mensonges, puis, telle une boule de neige, le mensonge s'enrobe et s'enrobe pour devenir une vie de mensonges. Et lorsque la vérité éclate, ça fait mal." me rappela Sam.

- Au bar, celui près de l'épicerie, vers 19 heures ?

La voix d'Andrew me ramena à la réalité, me tirant de mes pensées - et de celles de Sam par la même occasion. Je lui adressai un sourire - qui donna envie de vomir à Sam, comme elle me le fit aimablement remarquer - et entrepris de lui répondre.

-Je m'appelle Cassie. Le bar n'est peut-être pas ..., commençai-je.

Et Sam prit le relais.

-Au bar ce sera parfait. On se retrouve là-bas ?

"Sam qu'est-ce que tu fais ? On travaille là-bas ! On connait trop de monde ! Et je parie que l'autre ivrogne de vendredi y sera. Il va en profiter, encore plus puisqu'on ne travaille pas !" m'exclamai-je vivement. "Justement" me répondit-elle, une immense satisfaction l'envahissant. Elle avait un plan, je le sentais, elle allait tout faire rater. Encore. Et il pourrait m'arriver quelque chose de mal.

"Tu n'as même pas idée" souffla Sam dans mon esprit avant de me laisser aux commandes, légèrement paniquée. Je la sentais prête à refaire surface si je tentais quoi que se soit pour changer le lieu de rendez-vous. C'allait être un enfer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew P. Cunningham
Modérateur
avatar

Messages : 144
Date d'inscription : 20/05/2014
Localisation : je suis pas avec Sawyer si c'est c'que vous voulez savoir.

MessageSujet: Re: On parle de repos éternel, mais quand y'a des gens, c'est pas du repos ! [Andrew]   Mar 8 Juil - 22:56

-Je m'appelle Cassie. Le bar n'est peut-être pas …

J'haussai un sourcil, ça n'allait donc pas ? C'était le premier endroit qui m'était venu à l'esprit, le plus pratique, à ma connaissance, enfin, elle pouvait le dire tout de suite si elle voulait que je l'invite chez moi directem-

-Au bar ce sera parfait. On se retrouve là-bas ?

L'autre sourcil rejoignit le premier, j'avais un peu du mal à suivre, pour le coup, elle n'avait pas dit que ça n'irait pas ?
Son ton de voix avait changé aussi, un peu plus d'assurance peut être ? Je veux dire, elle pouvait changer d'avis, aucun problème - finalement ça se passera pas chez moi, pas grave - à peine - mais là c'était assez déconcertant quand même.

Comme elle ne semblait pas vouloir changer d'avis une nouvelle fois, je suppose que ça voulait dire que sa décision était prise, le bar, donc. Je sentis mon portable vibrer pour la… onzième, douzième fois, dans ces eaux là, je devrais peut être m'activer.

- C'est ça, dix-neuf heures, donc.

Encore un message, j'avais passé combien de temps sur ce cimetière, au final ?

- Je te laisse tranquille, on se voit plus tard ! lancai-je finalement en m'éloignant.

Et dire que j'étais juste venu pousser un coup de gueule, ça avait plutôt bien fini - sans compter le fait que j'avais réussi à me prendre une droite, non on va omettre ça.
Ca va être plus dur à expliquer, par contre.
'Non, c'était pas Amber, c'était pas Sawyer', je le sentais mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chinottoislife.tumblr.com/
Cassie Winstiel
⊹ ゚◦。 ☄ 。◦ ゚⊹
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 28/06/2014
Localisation : Dans les méandres de mon esprit

MessageSujet: Re: On parle de repos éternel, mais quand y'a des gens, c'est pas du repos ! [Andrew]   Mar 8 Juil - 23:52

Elle put lire sa surprise avec une facilité déconcertante. Comment faisait-elle ? Cependant l'objet de sa surprise était plutôt claire. Il avait senti le changement de personne. Tout le monde ne pouvait pas s'en rendre compte, c'était plutôt subtile - quelque chose dans la voix ou dans la position qui différait, qui semblait incongrue avec l'attitude précédente. En fait, il fallait que mon interlocuteur soit particulièrement attentif à ma petite personne pour le remarquer - sans que Sam se mette à jurer comme un camionneur s'entend.

D'un côté, j'étais horrifiée quand quelqu'un s’apercevait du changement. Il me prenait pour une folle. Mais de l'autre côté, c'était plutôt flatteur. Ça voulait dire que j'intéressais mon interlocuteur, ce qui n'est jamais désagréable.

- C'est ça, dix-neuf heures, donc.

Je confirmai d'un petit sourire, essayant de ne pas trahir la panique qui montait. Sam allait tout faire capoter ! Une vibration attira mon attention. Ce n'était pas mon téléphone, puisque je l'éteignais en entrant dans le cimetière. J'en déduisis donc que c'était Andrew qui était réquisitionné.

- Je te laisse tranquille, on se voit plus tard ! lança-t-il alors en s'éloignant.

-Oui, à plus tard ! lui répondis-je.

"Je sens qu'on va bien s'amuser !" m'annonça Sam. Avec un soupir, je récupérai mon sac, ajustai les fleurs sur la tombe de Grand-Mère Winstiel, et pris la direction de la sortie. J'étais déjà en train de chercher la tenue que j'allais porter et comment j'allais coiffer ma tignasse. Tout pour ne pas penser à l'horrible soirée qui m'attendait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: On parle de repos éternel, mais quand y'a des gens, c'est pas du repos ! [Andrew]   

Revenir en haut Aller en bas
 
On parle de repos éternel, mais quand y'a des gens, c'est pas du repos ! [Andrew]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Upapany :: Upapany Island :: Côté sud de l'île :: Cimetière-
Sauter vers: