C'est un forum où tout RPG est accepté, tant qu'il respecte les règles. Vous pouvez laisser libre cours à votre imagination, ou vous incarner dans un monde que vous adorez !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hold Memories

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Damonia
⊹ ゚◦。 ☄ 。◦ ゚⊹
avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 23/06/2013
Age : 21
Localisation : Tu vois les tâches de sang qui partent de ta penderie? Tu veux bien ouvrir la porte? Allez viens jouer avec moi.

MessageSujet: Re: Hold Memories    Ven 28 Juin - 18:57

Au pire je suivrais de loin, mais ça me ferais bizarre de ne pas persécuter un boulet en provenance de la planète Kylaa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caretinee
⊹ ゚◦。 ☄ 。◦ ゚⊹
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 26/06/2013
Localisation : BAR-RA-CU-DA.

MessageSujet: Re: Hold Memories    Ven 28 Juin - 19:12

Bah au pire, ça va pas tuer qu'on soit pas un nombre pair si ? J'sais pas, y a pas forcément besoin que les persos forment tous des duos. (Raeburn se dévoue pour être le forever alone de l'équipe, ce garçon est trop gentil.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fourche Grise
Admin
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 26/06/2013
Localisation : Il est des mondes que vous n'imaginez même pas...

MessageSujet: Re: Hold Memories    Ven 28 Juin - 19:22

Bwarf, je vais supposer que comme je suis encore arrivée avec des années-lumières de retard, y'a plus de place pour moi, nee?~

_________________
A broken mess, just scattered pieces of who I am.
I tried so hard,
Thought I could do this on my own
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kylaa
⊹ ゚◦。 ☄ 。◦ ゚⊹
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 21/06/2013
Age : 22
Localisation : In his dreams

MessageSujet: Re: Hold Memories    Ven 28 Juin - 19:30

Aaaargh ! Ben je sais pas trop... Je suis pas vraiment contre (surtout que un Rper sans toit Damo, ça va vraiment me faire bizarre), le problème, c'est qu'on est déjà dix, et que je trouve que ça fait déjà....ben beaucoup quoi... Donc je sais pas trop. Je réfléchis (en attendant la fiche d'Estela).

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yasminerita
⊹ ゚◦。 ☄ 。◦ ゚⊹
avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 23/06/2013
Age : 18
Localisation : Concombre-land

MessageSujet: Re: Hold Memories    Ven 28 Juin - 19:32

Je pense aussi que 12 ça ferait vraiment beaucoup, on risque de s'y perdre et de laisser certains de côté... Au pire, il va y en avoir plein d'autres des fics sur ce forum ^^

_________________
Mon avatar n'a rien à voir avec ce forum, BUT WHO CARES
Merci Aude <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caretinee
⊹ ゚◦。 ☄ 。◦ ゚⊹
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 26/06/2013
Localisation : BAR-RA-CU-DA.

MessageSujet: Re: Hold Memories    Ven 28 Juin - 19:32

Bah si Damo et Fourchette s'inscrivent, on est de nouveau en pair, mais ça ferait effectivement beaucoup. Après ça va être hard à suivre de tous les côtés, mais si la fic n'est pas active ça va surtout bloquer partout.
(Celui qui bloque se fait manger. è^é)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Everniss
Admin
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 24/06/2013
Age : 21
Localisation : Boulet accroché à la jambe d'Helsingen. REVIEEEEENS.

MessageSujet: Re: Hold Memories    Ven 28 Juin - 19:43

Je saurai pas vous conseiller. Mais étant la pro du coulage de certaines fics, je dois avouer qu'autant de personnes c'est hard. Cela dit quand on voit qu'on est déjà 10, deux poussins de plus ça va tuer l'fermier quoi.
OK je sors c'était pourrave sa maman xDD...

_________________

Until you kissed my lips and you saved me
- Yeah it's called heartbreak. About two billion songs written about it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Estela
⊹ ゚◦。 ☄ 。◦ ゚⊹
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 24/06/2013
Age : 19
Localisation : ⁝⁞⁝⁞ʕु•̫͡•ʔु☂⁝⁞⁝⁝

MessageSujet: Re: Hold Memories    Ven 28 Juin - 19:44

Joué par : La retardataire, ouais.
Nom : ZHUANG
Prénom : Mei
Âge : 17,5
Origine : Chinoise
Classe sociale : Deuxième classe en 1912, pourtant un peu plus aisée en 2012
Caractère : Elle n'a pas très bon caractère. Très susceptible, elle n'a pas pour habitude de se laisser marcher dessus, plutôt dominante que dominée, elle déteste quand on la traite comme inférieure à soi, et le fait bien sentir. Elle parle sans réfléchir, on peut donc en déduire que c'est une personne honnête, voire trop honnête pour certains. Si ce qu'elle pense blesse, elle ne se retient pas pour le dire, au contraire. Mei a tendance à beaucoup exagérer, par contre.
Bon, naturellement, parce que sinon je n'arriverai pas à avancer dans l'histoire, elle peut se montrer non pas gentille et attentionnée, seulement... moins chiante. Je pense que vous avez cerné le personnage, je joue toujours les mêmes donc ça ne devrait pas tellement poser problème. Sauf que je ne me tiens pas à un caractère fixe, ça évolue dans le temps, donc c'est un petit résumé de son caractère de merde.
Physique : De petite taille, Mei a une peau plutôt mate, de longs cheveux noirs, des yeux bridés presque de la même couleur, un petit nez, n'oublions pas le petit nez, enfin, c'est une chinoise donc vous arrivez à imaginer le truc un peu quand même.
Vêtements favoris : 1912: J'appelle pas ça un vêtement favoris,mais bon. Vous savez, les robes mi longues chinoises, là? Bah ça, de couleur bordeaux.
2012: Pas de vêtements favoris non plus, ou de style vestimentaire défini, elle s'habille, s'il vous plait, et puis le reste on s'en fout en fait.
Couleur: #993333
Autre : Je crois que c'est tout. Je sais c'est tard mais c'est mieux que demain, ou après demain, ou la semaine prochaine, ou dans cinq minutes, vous savez?


12? C'est beaucoup ça x)
Oui je sais vous attendiez pour un truc comme ça, je sais je sais.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damonia
⊹ ゚◦。 ☄ 。◦ ゚⊹
avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 23/06/2013
Age : 21
Localisation : Tu vois les tâches de sang qui partent de ta penderie? Tu veux bien ouvrir la porte? Allez viens jouer avec moi.

MessageSujet: Re: Hold Memories    Ven 28 Juin - 22:50

Au pie c'est pas grave mais je confirme Kylaa, hyper étranger de RP sans toi... Ce qui donne une excuse pour créer une autre fic Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kylaa
⊹ ゚◦。 ☄ 。◦ ゚⊹
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 21/06/2013
Age : 22
Localisation : In his dreams

MessageSujet: Re: Hold Memories    Lun 1 Juil - 1:31

[Bon, vu que tout le monde à posté, et comme je l'ai promis, c'est parti !]

10  avril 1912

C'était lui. J'étais enfin à son bord. J'avais un peu de mal à réaliser. Cet immense paquebot, le plus grand jamais construit, réputé comme étant le plus sûr au monde. Insubmersible. Le Titanic.
Je m'appelle Liam O'Neil, et je suis un jeune irlandais de dix-huit ans, issu d'une famille peu aisée. Pour faire simple, j'avais été engagé sur ce paquebot en tant que steward. Je comptais sur ce travail - loin d'être le premier de ma courte vie, mais sûrement le mieux payé - pour avoir l'argent qui me serait nécessaire pour commencer une nouvelle vie. Pourquoi ici ? C'est vrai, je n'aime pas spécialement les bateaux. En fait, j'ai peur de l'eau, et je ne sais absolument pas nager. Peut-être parce que j'espérais que ce bateau m'emmènerait loin de  mon Irlande natale. Loin de ma vie de misère.
Une fois monté à bord, je m'était empressé de déposer mes affaires dans ma cabine, située à l'avant du navire, sur le pont E. J'avais alors aussitôt revêtis mon uniforme bleu marine, avant de rejoindre le pont des embarcations. Dieu que ce navire était luxueux ! Même les cabines de l'équipage étaient d'un confort hors du commun. J'aurais tout le temps d'admirer les divers intérieurs plus tard. En attendant, je devais rejoindre le pont C où embarquaient la majorité des passagers. J'étais chargé de les accueillir ainsi que de les conduire jusqu'à leur cabine, en ce qui concernait les passagers de première et de seconde classe. Je me positionnai donc près de la passerelle d'embarquement, droit comme un I, le visage sérieux, un sourire accueillant sur le visage. Au fond de moi, je frémissais d’excitation.




10 avril 2012

Je me réveillais avec une certaine difficulté. Bon sang, mais qu'est-ce qu'il m'avait pris de me coucher si tard ? Je regardai mon réveil. Huit heures moins le quart. Je sursautai et me levai, cette fois parfaitement réveillé, avant de m'habiller en quatrième vitesse. Mon sac de cours sur le dos, je passai en coup de vent dans l'étroite cuisine de notre petit appartement, attrapant un bout de pain au passage. Je saluai rapidement ma mère avant de courir dans la rue, comme à mon habitude. Je n'y arriverais jamais. Même pas une fois dans ma vie, je ne parviendrais à être à l'heure. Dans le genre désespérant...
Je parvins enfin au lycée, et aperçu ma classe au loin. Elle se dirigeai...vers la piscine ! Mince ! J'avais oublié que ce matin, c'était sport. Et là, nous faisions piscine en l’occurrence. Oh mon Dieu. Je détestai l'eau. Pour une raison qui m'échappais, j'avais toujours eu une peur phobique de l'eau. Même un bain, c'était juste impossible. Ce qui faisait que je ne savais pas nager. Habituellement, j'arrivais toujours à trouver une excuse pour ne pas aller à ce cours. Mais là, j'avais complètement oublié. Et maintenant que j'étais là, je n'avais plus le choix. J'allais devoir me jeter à l'eau. Littéralement. Seigneur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
⊹ ゚◦。 ☄ 。◦ ゚⊹
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 25/06/2013

MessageSujet: Re: Hold Memories    Lun 1 Juil - 13:12

10 Avril 1912

Je regardais l'immense paquebot qui se dressait fièrement devant moi. Je devais avoir les yeux écarquillés et la bouche légèrement entrouverte. Ce paquebot était tout simplement impressionnant! Ma mère m'avait dit qu'il serait immense, mais il y avait une différence entre l'avoir sous les yeux et en avoir entendu parler. Je regardais avec une certaine fébrilité le paquebot sur lequel j'allais embarquer avec mes parents. Je n'avais qu'une envie: Courir comme une dératée pour embarquer dans la seconde. Ma mère, sentant ce besoin irrépressible, fit une légère pression sur mon bras pour me rappeler que je devais être patiente et rester calme. Je roulais des yeux et fermais enfin ma bouche. Je fus tentée de défaire mon chignon qui m'agaçait mais de nouveau un regard de ma mère me retint. Elle me disait toujours que porter ses cheveux relevés en chignon était féminin et que cela me donnait l'air d'être une femme adulte. Mais moi je voulais laisser mes cheveux libres face au vent. Retenant un discret soupir face à la lenteur a laquelle les gens devant nous marchait, je suivis mes parents jusqu'au pont d'embarcation. Nous atteignimes enfin le pont d'embarcation et je me sentis de nouveau excitée. Le Titanic, enfin me voilà!

10 Avril 2012

-Meeeeel! Réveille toi ou tu va être en retard!

Je me réveille en sursaut et regarde l'heure surprise. A peine 7h. Ma mère et sa prévention. Elle craint toujours que je sois en retard. D'un pas trainant, je me dirige vers la salle de bains, prend une brève douche avant de m'habiller. Je descends ensuite prendre mon petit déjeuner sous le regard de ma mère qui me dit d'accelerer la cadence si je veux être a l'heure. Je la rassure gentiment, remonte prendre mon sac de cours et de sport, puis file au lycée, arrivant a l'heure, comme d'habitude.

_________________

Everyday I fall
Because you are not here
And that's hurting me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yasminerita
⊹ ゚◦。 ☄ 。◦ ゚⊹
avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 23/06/2013
Age : 18
Localisation : Concombre-land

MessageSujet: Re: Hold Memories    Lun 1 Juil - 15:00

10 avril 1912

Le grand jour était arrivé... J'attendais ça depuis des mois ! Je sautai pratiquement de ma diligence, pas vraiment de la manière dont le faisaient les femmes respectables ; ma mère me lança un regard réprobateur mais ça me passait totalement au-dessus de la tête. Le bateau était magnifique. Je n'avais jamais rien vu d'aussi grand. Je voulus sortir mes bagages de la voiture, avant de me faire délicatement prendre des mains mon premier sac (vêtements partie 1 et livres) par le domestique, ainsi que le deuxième sac (vêtements partie 2). Ah oui, je l'avais oublié lui. Ce domestique était juste insupportable, le meilleur hypocrite que je connaissais. Qu'à cela ne tienne, je lui rajoutais mes deux autres sacs (accessoires + maquillage & bouquins partie 2) sur le dos, avec mon magnifique sourire innocent. On voyait à peine son visage en dessous. Voyagez léger avec Maddison Riley !
Je suivis mes parents, mon frère et ma soeur qui discutaient de... oh, et puis je m'en fichais totalement. Je cherchai plutôt Louis des yeux. C'était la seule personne qui allait me soutenir pendant le voyage. Je le repérai rapidement : il était derrière ses parents qui étaient en train de saluer les miens, l'air guindé comme d'habitude.
- Louis ! m'exclamai-je en le rejoignant, bousculant au passage une vieille qui m'adressa un regard outré.
Il tourna la tête vers moi et me fit un petit sourire. Louis McGhee, 18 ans, fils de riches industriels proches de mes parents, mon ami d'enfance et accessoirement mon fiancé. J'étais moins à l'aise avec cette partie-là. J'aimais beaucoup Louis mais... Pas au point de l'épouser quoi...
Bref. Pas le temps de tergiverser, c'était l'heure de l'embarquement. J'agrippai le bras de Louis et montai sur la passerelle à la suite de nos deux familles, précédent le domestique débordé - héhé. J'adressai un magnifique sourire au steward qui nous accueillait.
Ça allait être grandiose.

10 avril 2012

Quand j'ouvris les yeux, première constatation : je n'étais pas chez moi. Déjà, ça partait mal.
Après quelques secondes, je réussis à constater qu'au moins, je n'étais pas chez n'importe qui : j'entendais les ronflements caractéristiques de mon meilleur ami à quelques mètres de là. Je me penchai sur lui et grimaçai ; il puait l'alcool. Ça devait être mon cas aussi d'ailleurs. On s'était bien éclatés hier, je ne sais même plus pourquoi d'ailleurs, on trouve toujours de bonnes excuses pour se soûler. Le reste de nos amis devaient être éparpillés dans la maison de Lloyd.
Je regardai l'heure en bâillant. 6h, à peine ?! Putain j'avais même pas dormi cette nuit en fait ! Comment je faisais pour toujours me réveiller tôt ? Comment ?
Bon, j'avais largement le temps de rentrer chez moi et d'aller au lycée. Je lançai un regard sadique à Lloyd, sans le réveiller. Il avait qu'à avoir une horloge interne super balèze comme moi. Je me levai et zigzaguai parmi les corps endormi pour trouver mon sac, pas trop endommagé apparemment. Puis je rentrai rapidement chez moi - c'était tout près, à deux rues à peine - pour me changer, me doucher et prendre mes affaires de cours, prenant soin de ne pas réveiller mes parents ni ma soeur. Cette petite peste irait tout de suite les avertir. Heureusement que mon frère me soutenait. Enfin. Parfois.
Je sortis de la maison et traînai sur le chemin du lycée, une cigarette à la bouche. J'étais en avance de toute façon. Arrivée à proximité du bâtiment, j'écrasai ma clope par terre et rejoint ma classe qui se dirigeait vers la piscine. O'Neil était en retard, comme d'habitude. J'avais hâte de voir l'excuse qu'il nous sortirait pour ne pas nager cette fois, il était très fort pour ça. Dommage qu'il ne soit pas une fille. On a une excuse toute prête une fois par mois. Peu après O'Neil, mes amis fêtards arrivèrent, et je leur adressai un petit signe de la main moqueur.


[En 1912, Louis est le personnage de Kirjava que je joue en son absence. En 2012, Lloyd et les autres amis de Maddie sont des PNJ, ils sont juste là pour introduire Maddie ^^ Elle connaît Louis en 2012 aussi, mais ils ne sont pas fiancés évidemment.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caretinee
⊹ ゚◦。 ☄ 。◦ ゚⊹
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 26/06/2013
Localisation : BAR-RA-CU-DA.

MessageSujet: Re: Hold Memories    Lun 1 Juil - 15:53

10/04/1912

Regard rivé vers ses chaussures.
De cuir noir, utilisées, propres. De celles dont on a pris soin. Lacet de la droite : mal noué.
Passionnant. Vraiment.
Raeburn ? Ton père a suivi ton regard. Froncement de sourcil, mouvement incisif du menton vers le pied dextre. Raeburn opine, se baisse, le refait. Se relève.
Devant eux, la file s'est mise en marche. Eux suivent le mouvement. Braves moutons néo-zélandais pour abattoir marin.
La file se sépare enfin. Tout ce à quoi il est alors capable de penser, c'est à la langue bifide d'un serpent. Lui suit son père, vers la partie destiné aux 'seconde classe'. Seconde classe dont, on le leur avait assuré, ils n'auraient pas à se plaindre.
Ce qu'il faisait ici exactement ? Bah, il n'en était plus bien sûr. Morne, il se contenta de marcher dans les traces de son père. Pont d'embarcation. Passerelle d'embarquement, bientôt.

10/04/2012

5h.
Notre jeune héros arriverait-il à se rendormir, ou serait-il condamné... À rester éveillé afin de ne pas arriver en retard ? Ne quittez pas.
Dans notre grande bonté, plutôt qu'une page de pub, ellipsons, sautons le le petit déjeuner en solitaire & en silence, à peine troublé par la basse sourde du frigo américain. C'était plus un bruit de fond qu'autre chose.
En réalité, ce n'est pas comme s'il ne voulait pas arriver en retard. Ça l'arrangerait, même. Ça éviterait même quelques bleus.
Ellipse again ? Avec joie.
Il n'avait pas évité les bleus. Actuellement au fond du garage à vélo, s'il n'avait pas été si détaché du monde qui l'entoure parfois - bon, souvent -, il aurait déjà haït ce lieu. Mais c'était juste pas dans son ADN. Il jeta un coup d'oeil à sa montre - non pas son portable, sa montre, rabattit la capuche de son sweat sur sa tête, balança une paluche vers son sac de sport.
Raeburn était bon élève. Et Raeburn comptait sécher. Exposer un corps recouvert d'hématomes, cicatrices et coupures en tout genre, et surtout, un corps comme le sien, ne lui plaisait en rien. Même ses profs le considéraient comme un cas désespéré. Oui, sécher ouvertement, ça se faisait sans souci. Même pas besoin de tenter de se planquer. Il alla tranquillement se poser sur un court pilier, près de l'entrée du lycée, regardant le reste de sa classe s'éloigner vers la piscine municipale.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Everniss
Admin
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 24/06/2013
Age : 21
Localisation : Boulet accroché à la jambe d'Helsingen. REVIEEEEENS.

MessageSujet: Re: Hold Memories    Mar 2 Juil - 22:37

10 Avril 1912.


Elle posa un regard tranquille sur le monde, bien que la foule se tienne dans cette valse continue, elle prit le temps d'observer. Ses vieilles chaussures qui tombaient en lambeaux, elle les laissait venir buter contre le sol pavé du marché, elle regardait en l'air et se sentait minuscule. C'était très différent de ses ruelles et de ses échoppes. Les fruits étaient beaux, le ciel était pur, les femmes étaient immenses et longilignes alors que les hommes étaient petits et gras. Ils avaient de ces grosses moustaches qui sentaient le cigare et ces chapeaux qui cachaient le désastre sur leur crâne. Mais l'air était bon, c'était la mer, salée, cette brise singulière, ce vent qui faisait danser les cheveux et s'envoler les rubans des chignons trop parfaits. Avec maladresse, elle parvint à passer cette barrière humaine. Elle n'était pas le genre à toiser, mais elle avait cette pression sur les épaules qui disait bien 'On te regarde petite'. Malgré l'enthousiasme, elle ralentit le pas alors que des diligences s'arrêtaient au milieu du quai. Elle fouilla dans la poche de sa salopette et en tira un papier chiffonné et affublé d'une mention 'passager mineur'.
Elle leva les yeux sur la bête d'acier, ses pupilles se dilatant à mesure qu'elle dévisageait le monstre de son regard clair. Oui tout était clair. Elle allait monter à bord de ce truc. Le Titanic. LE TITANIC. Un titan. Définitivement. Le ridicule petit bout de femme qu'elle était remua dans tous les sens avant de trouver le palier d'embarcation de la troisième classe. Ses cheveux trépidaient aussi bien que son corps. Quand finalement elle retrouva son calme, ce fut pour toiser quelqu'un. Une fille. Une femme peut être, beaucoup plus éloignée dans son champ de vision, de longs cheveux blonds coiffés avec soin, un visage propre et de grands yeux. Des habits splendides, des habits de femme. Et elle s'extasiait. Ce qu'elle pouvait s'extasier. Les gosses de riches aussi grimpent à bord du paquebot de rêve.

10 Avril 2012.


Eileen Bishop planta sa figure dans son oreiller alors que le réveil rose fluo sur sa table de nuit bancale et vieillotte affichait 8 heures du matin. Sasha Burke lâcha sa main sur elle comme pour briser son crâne et elle hurla en se redressant brusquement s'armant on ne sait comment d'un spray au poivre acheté des années avant.

Sasha Burke je te haaaais, elle s'étouffa avant de s'extirper de ses draps à vitesse lumière. Les yeux embués elle fixa un instant son fidèle réveil, qui toujours rose fluo ne fonctionnait en fait plus depuis longtemps.
Fais pas ta chieuse et fringue-toi. Au fait. Natation oublie pas tes brassards Bishop.
Et comme tous les matins depuis que son réveil ne criait plus, elle envoya l'oreiller vers sa cible quotidienne, Sasha Burke. Enfin après s'être aperçue de la pénurie de pantalons dans sa minuscule armoire, elle se résigna et enfila une robe bleue trop ancienne qui remontait jusque ses cuisses. Brailla un coup, ajouta des chaussettes trop longues à la panoplie avant de s'enfoncer dans des rangers, clôturant cette torture vestimentaire.
Après s'être faite sermonnée pour « sa tenue de racaille », elle tira sa veste en cuir du porte-manteau et monta à bord d'une fiat panda verte. La fiat panda livra paquet au lycée.
Sasha Burke se jeta sur le portail alors qu'elle se plantait à quelques mètres comme un piquet. Avant de repartir la fiat panda fit remarque que « Ce soir était portes-ouvertes à la pension ».
Plainte silencieuse. J'ai oublié "mes brassards".



[Je sais. Je suis en retard. JE SAIS. Pardon]

_________________

Until you kissed my lips and you saved me
- Yeah it's called heartbreak. About two billion songs written about it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Estela
⊹ ゚◦。 ☄ 。◦ ゚⊹
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 24/06/2013
Age : 19
Localisation : ⁝⁞⁝⁞ʕु•̫͡•ʔु☂⁝⁞⁝⁝

MessageSujet: Re: Hold Memories    Mer 3 Juil - 15:21

1912/04/10, Mercredi.

Le Titanic. On ne faisait plus grand et plus luxueux paquebot que celui-ci. Un peu avant midi que nous nous trouvions déjà sur le pont d'embarcation, en file, les première classes à l'avant - les premiers passaient déjà la passerelle - les deuxième à l'arrière. Alors que mes parents débattaient de la situation actuelle en Chine - c'était aussi ce qui les avait poussés à voyager au bord du Titanic, histoire de se changer les idées -, je me contentais d'observer les différents passagers et membres du personnel que l'ont pouvait trouver ici. On différenciait avec facilité les différents statuts sociaux, les plus riches étaient ceux avec énormément de bagages, vous savez, ceux qui amenaient même pas un dixième de leurs biens, fraction qui représentait plus de la moitié des nôtres. Et puis, les vêtements, aussi. La tenue, la façon de parler, tout était différent. Je ne parlais même pas des troisième classes, qu'ils tentaient de nous faire éviter le plus possible.
Je me retins de soupirer lorsque ma mère me donna un discret, très discret coup de coude pour que j'avance. C'était à nous.

2012/04/10, Mardi.

J'avais fini par prendre la bonne habitude de me lever plus tôt. Beaucoup plus tôt. Pour éviter ces retards qui devenaient de plus en plus nombreux et de plus en plus longs. A la limite je m'en fichais de ce que les professeurs pouvaient penser ou me faire remarquer. Mes parents n'avaient pas le temps ni l'envie de se soucier de ça non plus, donc je veux bien vous l'avouer, je n'avais aucune idée de ce qui pouvait bien me pousser à venir à l'heure. Parce que je ne faisais vraiment pas partie des doués ou lèches-culs de la classe. Ah non. Et puis, comment se foutre des retardataires si on n'assiste même pas à leur arrivée?
Inutile de vous faire part de l'habituel rituel de préparation matinale, à part peut être l'oubli volontaire du sac de sport. La piscine se fera sans moi aujourd'hui.
Arrivée à la piscine, un immense sourire aux lèvres alors que j'informais la vieille prof de mon empêchement mensuel. Celle-ci, étant d'un naturel calme et reposé, se mit à exprimer d'une manière plutôt énergique tout le tort que j'amenais à son cours, et, bon j'avais arrêté d'écouter après quelques secondes.
Premier retardataire, Liam O'Neil. Il allait avoir de la compagnie aujourd'hui. Il trouvait toujours une excuse pour louper le cours de piscine, ça m'étonnait d'ailleurs que la prof n'ait jamais essayé de le faire nager, juste pour voir.


[ Vous remarquerez ma panne d'inspi pour ce premier post, je trouve que ça commence plutôt bien comme ça U__U ]

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kirjava
⊹ ゚◦。 ☄ 。◦ ゚⊹
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 25/06/2013
Age : 18
Localisation : Quelque part, en train de pleurer, regrettant le passé et craignant l'avenir...

MessageSujet: Re: Hold Memories    Mer 3 Juil - 15:47

[Merci Yasmi', tu gères!]

10 avril 1912
J'y étais. Le Titanic, réputé insubmersible. Un immense navire, au cabines luxueuses -du moins, pour les premières classes-. Pourtant, j'étais soucieux. D'après ce que je pouvais voir, les passagers étaient nombreux. Trop nombreux. Et entasser les gens quelque part n'avait jamais conduit à rien de bon...

- Louis!
La voix enjouée qui retentit derrière-moi m'arracha un sourire. C'était Maddie. Ma meilleure amie, depuis l'enfance. Ma confidente, un peu comme une sœur. Toujours gaie, pleine d'enthousiasme, un peu débraillée, qui se fichait des bonnes manières. Ah. Et ma fiancée, aussi. Nos parents nous avaient promis l'un à l'autre depuis le berceau, ou presque. Alors, histoire d'éviter de se marier à un parfait inconnu, nous avions appris à nous connaître. Et moi, comme un crétin, j'étais tombé amoureux d'elle. Pourtant, nous étions tellement différents... Hormis notre fortune, notre milieux aisé, notre bonne éducation, et notre amour des livres, nous n'avions rien en commun. Elle était belle, j'étais incroyablement banal. ses parents ne s'occupaient jamais d'elle, les miens me chouchoutaient. Elle était pleine de vie, j'étais un rat de bibliothèque, et rien d'autre. Je ne lui avais jamais avoué mes sentiments. A quoi ça m'aurait avancé? Cela aurait gâché notre amitié, et notre vie serait devenue invivable.
Maddie me rejoignit -bousculant au passage quelques personnes-, m’agrippa le bras, et me traîna à sa suite dans le navire. A l'intérieur, la décoration était splendide, les stewards très serviables. La totale. Je jetai un coup d’œil à Maddie, qui avait l'air de franchement s'amuser, au dépends d'un de ses domestiques, que nous détestions tous deux depuis... Toujours? Je fis un léger sourire. Le voyage allait être très agréable, décidément.

10 avril 2012
J'attendais le bus de ramassage scolaire, dans l'air frais de ce début de mois d'avril. Encore une journée qui allait être longue, très longue. Avec un soupir, je changeai mon sac d'épaule. Un plus de mes affaires de cours, j'avais pris avec moi deux ou trois livres, histoire de m'occuper durant les récréations, vu que je me retrouvais toujours tout seul.
Le bus s'arrêta devant moi avec le crissement des roues sur le goudron mouillé. Les portes s'ouvrirent, et je passai devant le chauffeur. Il me fait un léger sourire. Le seul du véhicule à ne pas me mépriser. Puis, je me dirigeai vers ma place habituelle, près de la fenêtre. Aussitôt, les quolibets commencèrent à se faire entendre.

- Alors, Louis? t'as encore pris ta bibliothèque avec toi, ou tu te trimballes juste l'encyclopédie Larousse?
- Hé, t'as eu combien au DST, hier? Dix-huit? Oooh, tu dois être déçuuu...
Et ainsi de suite. Soupirant, j'appuyai mon front contre la vitre, regardant les maisons défiler sur les côtés. Oui, décidément, la journée allait être longue...

Au début de la journée, piscine. Cela allait, j'adorais l'eau. En revanche, l'épreuve des vestiaires, j'appréciais nettement moins. Je me dépêchai donc, et arrivai le premier devant le bassin -hormis une fille, qui, visiblement, traversait la mauvaise période du mois. Je m'assis sur un banc de plastique, tentant désespérément de disparaitre lorsque les autres arrivèrent. J'aperçus Maddison. Une fille dont j'étais tombé amoureux l'année dernière. Et qui ne me remarquait jamais. D'ailleurs, elle ne m'adressa même pas un regard. Je soupirai en fixant le carrelage. Foutue journée.


[J'espère que les sentiments de Louis ne te dérangent pas, Yasmi' :/]

_________________
Damit ihr wisst, wie es ist, in der Hölle zu sein...
Thanks Mylis ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Almilozee
⊹ ゚◦。 ☄ 。◦ ゚⊹
avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 24/06/2013
Age : 21
Localisation : Avec Yasmine

MessageSujet: Re: Hold Memories    Jeu 4 Juil - 13:23

[MAIS NON J'SUIS PAS EN RETARD DE LA MORT VOYOOOOOOONS. é___è Sinon, comme dit à Aude, Isaak traîne en ville quand il sèche, en 2012, même si je ne l'ai pas précisé dans le RP.]

10/04/1912

Regard d'ensemble, chaussure, que la perfection même semble avoir ciré, dont le contenant blême tapote machinalement le sol, en rythme. Rythme étrangement désordonné, désaccordé, cacophonie de basses pour l'Humain cruellement inaudibles. Fardeau incommensurable que celui de ne guère percevoir ce dont on connait l'existence. Le jeune homme à la crinière aussi chaotique que la cadence qu'il tente violemment d'imposer à sa terre, celle qui accueille sa virile foulée, celle qui délitera sa tout aussi virile dépouille une fois la vie évaporée, oui, cette ébauche d'animal fourchu et jamais repu sait cette criante iniquité et s'en irrite. Avec cette fauve précipitation du susceptible, avec cette puissante impatience du Roi qui attend les excuses, qui par son être autant que son paraître les vautours qui sont ses serviteurs amuse.
Un tic fulgurant plisse la peau presque translucide par son excessive blancheur laiteuse. Épiderme de Coton, esprit de Charbon. C'est là ce qu'est Isaak.

Nonobstant le bientôt gargantuesque Titan de l'Empressement qui ardemment prospère en lui, il accroche son regard au Titan Aquatique, monstre, lui extérieur, fait d'artificialité et d'apparente invincibilité. Apparences... Cette notion, celle des trop fidèles illusions, serpente en lui depuis que le seul coin de son regard a effleuré le Géant. Son excitation, presque malsaine tant elle était intense, s'est vue alors surclassée par une mystique appréhension, vous la connaissez! elle mouille votre nuque, oui! la badigeonne de cette luisante pellicule de sueur glacée. Oui, cette peur inéluctable, de celles qu'élogieusement l'on attribue au Divin Pan, l'a dévoré dès lors qu'il a pénétré l'enceinte du navire aux ondulations bien trop saccadées. Disons plus justement depuis que le navire l'a pénétré, de son immensité confondante, de ses allures de Gladiateur incoercible... Il paraît sans âge aucun, oui, ainsi qu'un troublant ouvrage dont on ne pourrait lier les polaires pages. Il semble tout sauf insubmersible, ce Mont Marin qui n'est que métallique masse, qui n'est que lourde et âcre carapace. Alors, pour la première fois, le désir de fuite, couardise imbécile de l'homme-animal après un trop peu assommant rut, se fraie un chemin en son être de braises provisoirement exilées. Et aucune hasardeuse embûche jamais ne viendra le freiner...

10/04/2012

Insomniaque. Patraque. De trop nombreux coups de pesante matraque. Une de ces évanescentes tentatives d'attaque... Tandis que l'eau effervescente lui roule sur le corps, ce corps musclé qu'une ombre de famine a creusé, défilent en lui les prétextes dont en toute innocence affabulée il pourrait user et abuser. Le perfectionniste a ceci de stupide qu'en courtisant comme il l'ainsi fait l'idéal il complexifie chaque enfantin rouage de son engrenage existentiel. Existence, oui, que sottement il opacifie et rend dédaléenne... De cette même stupidité pointilleuse, le jeune Isaak, studieux au-delà de l'imaginable comme l'indiquent sans ambiguïté aucune ses projets pour la matinée qui s'annonce, tente depuis son alangui réveil d'échafauder une quelconque machination aux implications obscures et aux ramifications indéchiffrables ; un complot que jamais même le plus grand des inventeurs de bassesses ingénieuses, que jamais le plus royal des Machiavel, que jamais le plus tortu des Kafka n'ait pu même concevoir!
L’exigence semble être une mise essentielle chez les Letkerenev... N'atteignant évidemment pas l'Everest d'ingéniosité auquel il s'est ordonné d'accéder, il opte pour la banalité même. Choisir la pire des médiocrités quand l'on ne peut obtenir l'absolu, voilà bien la seconde grande stupidité du perfectionniste... Stupidité qu'exacerbe donc le tempérament félin d'Isaak. S'il ne peut ourdir la meilleure des conspirations ; alors il sera le mauvais méchant aux complots que le temps a vu et revu et que l'érosion a croisé sur son chemin, alors, par le plus opportun des hasards, escortée par la rousse corrosion. Ainsi il se fera porter pâle. Ainsi il pourra s'adonner à ses curieuses réflexions mâles.


[Bon désolée les gens c'est très bizarre mais je me suis bien éclatée :'D]

_________________
From the summer to the spring, from the mountain to the air.
PUT YOUR HANDS INTO THE FIRE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soana
⊹ ゚◦。 ☄ 。◦ ゚⊹
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 24/06/2013
Age : 17
Localisation : J'sais pas, j'ai l'air pommée?

MessageSujet: Re: Hold Memories    Jeu 4 Juil - 21:06

10/04/1912


Waouh. L'imposant bateau, le tout nouveau Titanic, était énorme. Un peu trop, même. Il était magnifique, brillait de milles feux, et avait vraiment fière allure. Emilie se demandait, même si elle avait envie de monter dans ce bateau et d'aller vivre en Amérique, elle se demandait si cela valait vraiment les adieux faits à ses amis, et sa moitié équine la veille au soir. Enfin. C'était fait, maintenant, et rien que l'idée d'être parmi les premiers passagers du Titanic la rendait toute émue. 
La file pour pénétrer dans le ventre du géant était longue. Bien trop longue, se dit pour la seconde fois Emilie. Comment le paquebot allait loger tout le monde, elle n'en avait aucune idée. Mais très vite, sa joie de vivre et sa candeur reprirent leurs droits sur la tristesse, et la jeune fille fut de nouveau ravie.
Elle serra fort la main de sa mère, qui avait verdit, et se dit que oui, décidément, il fallait être forte pour elle deux. Il y avait bien son père, mais celui-ci harcelait déjà l'équipage du Titanic, posant des questions sans arrêt, tout passionné de bateaux qu'il était. 
Emilie releva le bas de sa plus jolie robe, et pénétra enfin dans le Titanic.


10/04/2012


Il faisait plutôt frais, mais la température était agréable, en ce mois d'avril. Emilie ne savait pas quoi mettre, un dilemme qui se répétait malheureusement tous les matins. On pourrait penser qu'elle était superficielle, mais non, elle prenait seulement soin de son apparence, c'est tout. Et puis, elle n'était pas obsédée que par ça. C'est vrai, sa plus grande passion était l'équitation, et dans les cas où elle montait, elle ne souciait pas de son apparence. Bref. On arrivant à l'école, elle se rappela qu'elle avait piscine, et dut retourner chez elle chercher ses affaires. Ce qui ne lui arrivait jamais, normalement. Une fois dans les vestiaires, elle se changea, et arriva dans les premiers autour du bassin. Elle eut le temps de réfléchir. C'est vrai, elle était satisfaite. Elle avait des amis, et se trouvait plutôt jolie. Donc en résumé, elle était plutôt satisfaite. Ce petit bilan, elle le faisait tous les jours. 
En attendant les autres, elle en profita pour faire une inspection des alentours. Louis était assis sur un banc, et regarda Maddison en soupirant. Emilie ne connaissait véritablement ni l'un ni l'autre, mais avait l'impression que Louis était un peu à part. Personnellement, elle le trouvait gentil, mais les autres n'avaient pas l'air de son avis. Enfin bon. Elle se résigna à attendre tranquillement le début du cours. 


[Alors. Tout d'abord, désolée pour la nullité de ce rp =$  (l'est tout petit ce poste... pas d'inspi ToT )
Et puis pour le retard.
Grr, j'suis nulle.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hannibal Medusa
⊹ ゚◦。 ☄ 。◦ ゚⊹
avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 26/07/2013
Age : 18
Localisation : En haut d'une falaise à me demander si je saute.

MessageSujet: Re: Hold Memories    Dim 28 Juil - 23:55

Le thème m'inspire ! Il est encore temps de me rajouter ?

_________________

Meurchi Gagathe ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kylaa
⊹ ゚◦。 ☄ 。◦ ゚⊹
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 21/06/2013
Age : 22
Localisation : In his dreams

MessageSujet: Re: Hold Memories    Mer 31 Juil - 12:52

[Je suis vraiment désolée Lizou, mais on est dix, ce qui est déjà énorme, et il a fallu déjà refuser du monde. Vraiment désolée. ]

10 avril 1912

Bientôt, un flot de passagers envahit le pont d’embarcation. Il s’agissait, de toute évidence, de la première classe. Ces robes, ces costumes, ces bijoux plus luxueux les uns que les autres. Il ne faisait aucun doute. Mon collège réceptionna une première famille. Ils semblaient plutôt qu’elles soient deux. Dont un jeune couple, la jeune fille agrippée au bras de son…fiancé ? Mon collègue vérifia leurs billets, avant le me les envoyer d’un hochement de tête.

-Bienvenue à bord du RMS Titanic. Mon collègue ici présent va vous conduire à vos suites. Je vous souhaite un excellent voyage, et la White Star Line vous remercie d’avoir placé votre confiance en notre compagnie.
A chaque fois, cela m’amusait de voir les nombreux membres d’équipage réciter les belles phrases qu’on leur avait apprises. Ça avait quelque chose de comique. J’inclinai poliment la tête lorsque les passagers se dirigèrent vers moi pour me tendre leur billet, que j’examinai aussitôt. Ils avaient réservé plusieurs suites, parmi les plus luxueuses du paquebot. Je les priai de me suivre vers l’arrière du bateau, où étaient situés les cabines des premières classes, afin qu’ils ne soient pas dérangés par le mouvement de la proue. Nous y arrivâmes bientôt, tandis que j’arborais un sourire ravi. J’étais parvenu à ne pas me perdre. Fantastique !
-Voici vos suites, fis-je en inclinant de nouveau la tête. Voulez-vous que je vous apporte mon aide pour votre installation ?

10 avril 2012
J’avais passé tout le temps où je m’étais changé à angoisser profondément. Non mais sérieusement, à quoi je pensais moi ? Et d’ailleurs, qui avait mis la natation au programme du lycée ? C’était juste inhumain comme sport !
En un rien de temps, je m’étais retrouvé devant le bassin, avec les autres. Le prof avait trouvé ça très amusant de me voir parmi les nageurs cette fois-ci, et m’avait gentiment demandé de faire une démonstration de mes talents. Ben il allait pas être déçu. Je me retrouvais désormais au bord de
cette foutue piscine, les autres sagement alignés derrière moi, aussi curieux que mon cher professeur. Evidemment, aucun d’entre eux n’eut la bonne idée de stopper tout ça, aucun d’eux n’était au courant de ce secret que je gardais jalousement. Pas même mes amis. Non, sérieusement, j’étais dans une belle m….
Sauf que ce cher monsieur commençait à s’impatienter. Agacé que je reste sur le bord, à fixer l’eau de manière maladive, tétanisé, il interpréta cela comme un refus d’obéir, et fut intransigeant. Il me poussa purement et simplement. Là où je n’avais pas pied, où aurait été l’intérêt sinon ? Et comme prévu, ayant la capacité de flottabilité d’un fer à repasser, je me mis à couler. Et à paniquer. Génial. J’allais mourir bêtement, noyé par mon propre prof de sport. Je savais qu’il ne m’appréciait pas, mais quand même. La dernière chose à laquelle je pensai, ce fut à quel point je devais avoir l’air débile. Dans le genre mort con… Si je ne mourais pas noyé, j’allais mourir de honte, c’était certain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hannibal Medusa
⊹ ゚◦。 ☄ 。◦ ゚⊹
avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 26/07/2013
Age : 18
Localisation : En haut d'une falaise à me demander si je saute.

MessageSujet: Re: Hold Memories    Mer 31 Juil - 23:00

Pas grave ! ^^

_________________

Meurchi Gagathe ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yasminerita
⊹ ゚◦。 ☄ 。◦ ゚⊹
avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 23/06/2013
Age : 18
Localisation : Concombre-land

MessageSujet: Re: Hold Memories    Sam 3 Aoû - 13:07

10 avril 1912
Nous fûmes emmenés dans notre double suite par un jeune steward. L'endroit était vraiment beau, et bien évidemment incroyablement luxueux. Il y avait des tableaux parfaitement moches sur lesquels mes parents étaient en train de s'extasier, des vases chinois, des dorures, du marbre et de la soie partout. Je posai mon sac à main dans l'entrée, bien sur le trajet du domestique qui trébucha dessus et se fit engueuler par le père de Louis. J'étais tellement machiavélique.
Je me tournai vers le steward qui nous proposait son aide.
- On peut visiter un peu plutôt ? Je veux tout voir.
Louis me jeta un regard incertain.
- Pas sûr que nos parents apprécient...
- Oh ça va, on s'installera après, on a le temps ! Allez-y, montrez-nous le bateau ! m'exclamai-je avec un sourire, attrapant Louis d'un bras et le steward de l'autre. Les adultes étaient bien trop occupés pour s'offusquer de mon comportement.

10 avril 2012
Après avoir enfilé mon maillot, je suivis les autres à la piscine, esquivant habilement mes très chers amis prêts à me tuer. Je me retrouvai donc à côté de McGhee, l'intello de la classe (dont les parents avaient des relations avec les miens, il me semblait... Mais bon, je m'en foutais un peu) me regardait bizarrement, comme d'habitude. Je lui lançai un vague signe de la main pour lui faire plaisir et m'assis sur le banc.
Tout comme les autres élèves, je regardais avidement O'Neil qui depuis le début de l'année, ne s'était jamais approché de la piscine. Il semblait flipper à mort. Pour accélérer les choses, notre charmant prof de sport le jeta dans la piscine. Plusieurs personnes rigolèrent et j'esquissai un sourire. Sauf qu'il ne remontait pas. Je me redressai sur mon banc, intriguée. Les secondes passaient et il était toujours au fond de l'eau.
Je me levai, un peu inquiète. Oui, contrairement à ce que tout le monde pensait, j'avais un coeur.
- Monsieur ? Je crois qu'il est en train de se noyer...
- Tu rigoles, Riley ? Il a 17 ans. Il fait juste le malin. T'as pas intérêt à l'aider. Il est grand temps qu'il apprenne.
Sans l'écouter, je me penchai sur la piscine. De ce côté là, elle faisait 5m de profondeur. Une vraie piscine olympique. Et je le voyais à peine. Paniquée, je tendis la main pour essayer de le rattraper, et d'autre élèves s'approchèrent aussi, commençant à comprendre ce qui s'était passé. (J'étais sur le banc le plus proche de la piscine, j'avais donc été la première à me rendre compte que quelque chose clochait ; mais certains autres avaient aussi un coeur)
Mais soudain, je sentis un pied dans mon dos, qui me fit faire un plongeon forcé.
- On dirait que tu veux le rejoindre, Riley ! Libre à toi.
Surprise, je commençai à couler, tentant vainement de me maintenir à la surface. Je n'étais pas prête. J'avais besoin d'un appui.
Ça m'apprendra à aider les gens.

_________________
Mon avatar n'a rien à voir avec ce forum, BUT WHO CARES
Merci Aude <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luna
⊹ ゚◦。 ☄ 。◦ ゚⊹
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 25/06/2013

MessageSujet: Re: Hold Memories    Sam 14 Sep - 22:40

[Vi je suis impardonnable d'une telle absence TwT Sorryyy]

10 Avril 1912

Je suis impatiente, je tiens a peine en place, pendant que nous marchions vers nos cabines. Je voulais aller sur le pont, voir la mer, explorer le bateau! Ma mère m'adressa le regard n°2 qui signifiait que je devais a tout prix bien me tenir, après tout, il y avait beaucoup de monde sur le paquebot, de la haute société, et que je devais me montrer comme une digne jeune fille. Je poussais un discret soupir, et je suivis mes parents. Une fois dans les cabines, je regardais un peu. Tout le long du chemin, j'avais été ébahi du luxe omniprésent, de toutes ces oeuvres d'art. Mais je voulais a présent partir sur le pont. Je fis un regard suppliant a mon père, qui avec un sourire entendu, me fit signe de filer rapidement, avant que ma mère revienne de la pièce d'a côté. Je lui fit un bisou sur la joue, et filais a toute vitesse, me glissant avec aisance entre les passagers, qui la plupart, surpris et outrés de me voir agir comme ça, se collaient aux murs pour me laisser passer. Je courais ainsi jusqu'a me retrouver tout en haut, sur le pont de promenade. Je me faufilais et regardais la mer, j'avais réussi a me mettre de manière a ne pas voir la foule envieuse et joyeuse en bas, sur le port. Un large sourire aux lèvres, je détachais mes cheveux pour sentir le vent s'y insinuer, et inspirais un grand coup, me délectant de la vue que j'avais.

10 Avril 2012

Je m'assois sur un banc, et je vois Liam, qui pour une fois, est des nôtres. J'avoue être un peu surprise, il n'ai jamais là pour les cours de natation, pour une raison obscure qui ne regarde que lui. Les autres arrivent, on s'installe. Je vois le prof pousser Liam dans l'eau, quelques minutes passent, mais il ne remonte pas. Je vois Riley se lever, et s'adresser avec le prof.

- Monsieur ? Je crois qu'il est en train de se noyer...
- Tu rigoles, Riley ? Il a 17 ans. Il fait juste le malin. T'as pas intérêt à l'aider. Il est grand temps qu'il apprenne.

En entendant Riley, je commence à m'inquiéter a mon tour, je me lève. Je vois Riley se pencher, le prof la pousser a son tour. Ne l'apercevant pas remonter, je dépasse le prof et m'assoit, avant de m'immerger jusqu'a la taille, une de mes mains s'agrippe au rebord. Je prend une grande inspiration et plonge, ma main agripper au rebord me servant d'ancre, pour ne pas couler. Je tend mon autre main, tentant de trouver au moins le bras de Riley, qui avec un peu de chance, avait peut être attraper Liam.

_________________

Everyday I fall
Because you are not here
And that's hurting me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hold Memories    

Revenir en haut Aller en bas
 
Hold Memories
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» The Best Memories With Memories
» L'esprit du vieux manoir [ Pour l'équipe Caruso, Rivière et Memories.]
» Sean - please excuse the mess, the kids are making memories
» Aquarius Memories — Licorne
» Fatal 4 Way - 20 juin 2010 (Résultats)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Upapany :: Pour RP c'est ici ! :: Fanfictions-
Sauter vers: