C'est un forum où tout RPG est accepté, tant qu'il respecte les règles. Vous pouvez laisser libre cours à votre imagination, ou vous incarner dans un monde que vous adorez !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dracula l'Immortel

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Kylaa
⊹ ゚◦。 ☄ 。◦ ゚⊹
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 21/06/2013
Age : 22
Localisation : In his dreams

MessageSujet: Re: Dracula l'Immortel   Jeu 4 Juil - 23:23

Pas grave. Juste que mon boulet professionnel va se sentir bien seul face à tous ces esprits supérieurs.
Nan mais je peux comprendre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caretinee
⊹ ゚◦。 ☄ 。◦ ゚⊹
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 26/06/2013
Localisation : BAR-RA-CU-DA.

MessageSujet: Re: Dracula l'Immortel   Ven 5 Juil - 1:16

Nom : Kieran
Prénom : Heaven June
Surnom : Tous ceux que les gens dont elle se fout totalement lui donnent. Elle n'en a sinon aucun.
Age : 19 ans qu’elle fait largement
Pouvoir spécial : CHARISME, YOLOOOO.
Arme(s) préférée(s) : Sa lime à ongle. Le vernis dans les yeux c’est dangereux aussi.
Sinon la jeune fille a pratiqué plusieurs sports de combat, et arrive à peu près à se défendre au corps à corps.
Caractère  : Acerbe, agressive ou belliqueuse parfois, blessante dans ses propos comme elle a si bien appris à l'être, charismatique, aussi communicative qu'une porte de prison, parfois même cruelle mais surtout cynique en son fort intérieur et trop directe lorsque sa pensée franchit ses lèvres, la plupart du temps distante et dotée d’une certaine dignité, sans pour autant être effacée. Froide et hautaine ; honnête cependant. Impudique. Infidèle. Intraitable. Je m’en foutiste. Libertine. Lunatique. Matérialiste, méprisable et un semblant de mystérieux. Narcissique. Rancunière. Un rien sadique. Sarcastique. Tenace.
Finissons sur volage.
Physique : Non contente d’avoir un caractère de peste et de ne pas se priver de se comporter comme telle, Heaven a également le physique qui va avec. Le genre de corps qui, associé à son attitude, lui vaut d’être traitée de pute. Atours développés, longues jambes, et parce que c’est une salope jusqu’au bout, un joli minois en prime, agrémenté de traits fins et d’yeux d’un bleu profond.
Ah et faut pas oublier les cheveux. Bleus.
Et roses.
Vêtements favoris : Elle, coquette ? Non, ce n’est par désir de se « faire belle ». Plus celui d’être vue. Elle sait se mettre en valeur, quels que soient les vêtements. C’est le genre de fille à, oui, porter du court, pour autant, elle n’hésite pas être bien plus sage. Variable on va dire.  
Couleur du post : J’reste avec mes bonnes habitudes. Police. Mais Georgia pour le coup et la couleur est darkmagenta. (J'ai sérieusement hésité à en prendre une qui s'appelle hotpink et puis ma conscience est revenue...)
Autre : On va faire un club développement durable et enjoindre tout le monde au recyclage.
Sinon t’auras remarqué que les qualificatifs pour le caractère sont dans l’ordre alphab’ ou presque. ~


MAIS YASMI. D:
Maiiiis Este, un threesome Mina-Andrew-Heaven. :potté:


Dernière édition par Caretinee le Ven 5 Juil - 14:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Almilozee
⊹ ゚◦。 ☄ 。◦ ゚⊹
avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 24/06/2013
Age : 21
Localisation : Avec Yasmine

MessageSujet: Re: Dracula l'Immortel   Ven 5 Juil - 1:34

[Punaise Aude, on l'aime déjà, Heaven, Mina et moi %D <= oui mes persos me parlent. .___.]
Mais OUIIIII ESTE VOYONS. (A)

_________________
From the summer to the spring, from the mountain to the air.
PUT YOUR HANDS INTO THE FIRE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caretinee
⊹ ゚◦。 ☄ 。◦ ゚⊹
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 26/06/2013
Localisation : BAR-RA-CU-DA.

MessageSujet: Re: Dracula l'Immortel   Ven 5 Juil - 10:11

Sa main chercha dans le vide ; un appui, n’importe quoi, quelque chose de tangible ; finit par heurter le sol, les pavés glauques daignant égratigner la délicate menotte. Hérésie. Ses jambes se remirent à s’agiter, elle, tenta de se retourner, toujours en jetant un regard exorbité de peur derrière elle, ses gestes s’emballant selon une mécanique animale, millénaire. Frénésie. Non. Il n’avait pas le droit de la toucher. Jamais elle ne l’avait autorisé. Et personne ne posait la main sur elle sans son consentement. Jamais. Personne. On ne lui prend que ce qu’elle veut bien donner. Rectification.

On ne lui avait jamais pris que ce qu’elle voulait bien donner. Aculée au mur ; pas d’échappatoire aucune. Et surtout. Surtout. Pour la première fois de sa vie, toute assurance apparente s’était volatilisée. Elle était faible. Et lui pouvait faire ce qu’il voulait. Le sang battait à ses tempes, reste du corps figé, tandis qu’un souffle heurté se rapprochait de son oreille, se déposait sur sa peau. Et puis un contact qu’elle pensait connaître, des lèvres sur sa nuque.

Un frisson malsain la prend.

Quelque part, Heaven ouvre les les yeux, ses pupilles céruléennes comme hallucinées. Un frisson malsain vient de la quitter. Sans trop savoir pourquoi, elle met plusieurs secondes à redonner un rythme ténu à sa respiration. Tourne la tête sur le côté, vers sa fenêtre. A l’impression de sentir le contact fantôme d’une commissure jouer sur sa gorge. Depuis quand fait-elle de tels rêves ? Excusez-moi, ce n’est pas comme si elle pouvait être en manque. Mais c’est différent. Car cette sensation voile sa vue, la pétrifie.
Terreur.
Comme si de rien n’était – elle, avoir peur. Comme si ça pouvait être possible – elle prit un temps étonnamment long, accoudée à son bureau, fixant sans émotion son reflet dans la psyché, à se préparer, se doucher, s’habiller. Comme si ça pouvait la rattacher au monde du quotidien. Avant, enfin, de sa démarche habituelle, étudiée, de se diriger vers son lycée. On lui claqua des bises, tenta de la peloter. À son habitude, elle répondit avec plus ou moins d’indifférence ou de véhémence aux autres, attendant sans grande impatience le signal de la cloche.
Mais l’esprit définitivement ailleurs.


(Vous êtes nombreux dans ta tête. 8D
SILTOUPLAIT ESTELAAA.
Bon alors j'ai plusieurs questions. Question des classes, qui est avec qui ? -Du coup j'ai juste fait un post d'intro. On est en quelle période de l'annéééée ? Et euh question emplacement, on est où ? /PAN/)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erika Keysie
Admin
avatar

Messages : 110
Date d'inscription : 21/06/2013
Age : 21
Localisation : Partout

MessageSujet: Re: Dracula l'Immortel   Ven 5 Juil - 14:39

Bon Yasmi, tu vas nous manquer D:
Audinette : Bin, ceux qui ont le même age dans les mêmes classes, on va pas chipoter et faire quinze milles classes xD Si vous le voulez, rajoutez vos classes dans vos prés. M'enfin, ils vont y passer quoi, une à deux journées dans leur bahut, après ils seront en Transylvanie x3
La période... (t'as le chic pour poser les question toi xD) Début de l'année, à un mois et quelque de la rentrée.
DTC...Pardon, c'était trop tentant //SBAAAAF// [comportement répréhensible venant de ma part, c'est honteux, je vous pris de m'en excuser o/] Donc euh, ça vous dirait pas d'être aux States ? Là-bas ils sont tellement... sans culture G, qu'ils ne doivent pas connaitre la Transylvanie xDDD (non ce n'est pas une référence à JB...)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://upapanytheisland.forumactif.org
Erika Keysie
Admin
avatar

Messages : 110
Date d'inscription : 21/06/2013
Age : 21
Localisation : Partout

MessageSujet: Re: Dracula l'Immortel   Lun 8 Juil - 23:12

Breeeef, désolée du DP les jeunes, mais faut qu'ça bouge alors wala quoi. Nous sommes donc aux Etats-Unis, New-York, New-York (:
Aude : Tu pourrais me donner le code de ta couleur, parce que de nom j'peux pas la noter o/

Ginger passa un journée typique. Cours de Maths, de Français, d'Anglais, d'Histoire, et deux heures de sport. Une longue journée qui l'ennuya fermement. Elle manqua de dormir pendant son cours de mathématiques, la fatigue lui tombant dessus. Depuis plusieurs semaines elle dormait mal, faisant toujours cet horrible cauchemar dont elle ne se souvenait de rien. Seule l'impression d'être sale, souillée, et ce goût métallique dans la bouche lui restaient à son réveil.
Lorsqu'elle sortit de son établissement scolaire, elle redoutait de rentrer chez elle. Une angoisse sourde et profonde prenait possession d'elle quand elle pensait à la nuit qu'elle devrait passer. Pourtant, elle ne pouvait y échapper, et elle devait y retourner. Avec un soupir, elle laissa ses amis et prit le chemin de chez elle, traînant le pas pour retarder le moment fatidique. Elle eut beau le repousser, le soir tomba tout de même et vint l'heure d'aller dormir.
Bien que couchée, elle n'osait pas fermer les yeux. Seulement, toute sa fatigue lui tomba dessus et ses yeux se fermèrent malgré elle.

Froid. Elle avait froid. Les yeux toujours fermés, elle était allongée sur une surface dure, et humide. L'air autour d'air était glacial et sentait fortement le renfermé. Elle ouvrit les yeux, prise de panique. Elle ne devrait pas être là, où que soit ce "là". Elle se redressa et observa les alentours. De la pierre, de partout, de la pierre. Une ouverture dans un mur faisait sûrement office de fenêtre, mais des barreaux empêcherait toute sortie. Il n'y avait qu'une seule entrée. Une porte de prison. Elle était en prison. Des bruits attirèrent son attention alors qu'elle allait pleurer, en proie ç une incompréhension et une angoisse totale. Elle vit qu'elle n'était pas seule. Six autres personnes étaient avec elle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://upapanytheisland.forumactif.org
Caretinee
⊹ ゚◦。 ☄ 。◦ ゚⊹
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 26/06/2013
Localisation : BAR-RA-CU-DA.

MessageSujet: Re: Dracula l'Immortel   Mar 9 Juil - 11:13

Oh bizarre, normalement tu as juste à faire [color=darkmagenta*]et c'est bon. Donc c'est #8B008B.

Une tape sur son épaule. Elle redressa brusquement la tête, se retourna en coup de vent, presque étonnée. Et toujours « presque étonnée » en voyant que la main sèche sur son épaule n'appartenait qu'à l'un de ses potes. Tournant encore un peu sa nuque, rejetant quelques mèches en arrière afin de mieux y voir, elle pu apercevoir le reste de la clique, qui la fixait, toutes tournées dans cette même attitude : « début de ragot ? ». Heaven se décolla de sa fenêtre. Les têtes se redressèrent, l'air de rien.

Heure d'entrer en cours, enfin. Elle aurait au moins la paix, pour peu qu'elle réussisse à s'isoler.
Ce qu'elle fit. Assise entre une fenêtre et une fille de son cours. À nouveau, et contrairement à ses habitudes, elle rêvassait (oui. Si on séchait ou ne prêtait aucune attention au cours, autant le faire ouvertement et de façon correcte. Un peu de tenue voyons), regard dans le vague. Avec un peu de chance, elle était tantôt simplement passée pour légèrement malade.
Elle, Heaven, ne pouvait penser à des rêves étranges dignes d'un mauvais bouquin à l'eau de rose porté sur de prétendues créatures fantastiques. La seule « créature » ici, c'était elle.

Dans un soudain regain d'intérêt, elle dévisagea sa voisine. Blonde platine. Enfin non, pas vraiment. Presque argentés ou blancs. Or blanc, voilà. L'oeil qu'elle voyait de profil était masqué par une fine mèche. Et puis au hasard d'un mouvement, la pupille se dévoila. Sans savoir pourquoi, la jeune femme se rejeta soudain en arrière dans sa chaise. Resta prostrée quelques secondes.

Ramassa ses affaires et quitta le cours.
Les prétextes bidons existaient pour fonctionner, après tout.
Plutôt que d'afficher sa faiblesse aux yeux de tous, elle n'aurait qu'à se renfermer sur elle-même à son domicile. Loin de tout. Sauf de ses étranges cauchemars qui la prenaient depuis quelques temps.


Voilà, juste histoire que June ait vue Mina, comme Léna est pas là. %D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kylaa
⊹ ゚◦。 ☄ 。◦ ゚⊹
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 21/06/2013
Age : 22
Localisation : In his dreams

MessageSujet: Re: Dracula l'Immortel   Mar 9 Juil - 14:53

Maths, français, anglais, histoire, et sport. Quel programme ! Non, je n'avais rien contre les cours, au contraire. Mais là, je devais avouer que j'avais du mal. Beaucoup de mal. Dès huit heures, alors même que j'adorais les maths, je ne parvins à résister bien longtemps. Oui, vous l'avez compris, je m'endormis. Ce fut ainsi toute la matinée. Les cours, c'était le seul moment où je pouvais dormir sans que ces fichus cauchemars ne s'insinuent dans mon esprit. Et que compensai en général en passant la nuit à travailler chez moi. C'était gagnant-gagnant. Mais ce n'était malheureusement pas l'avis de tout le monde. A commencer par les profs. J'étais même parvenu à m'endormir en sport, trouvant un coin tranquille, c'était dire. Je m'étais donc retrouvé avec une jolie série d'heures de colle. Durant lesquelles je dormis, pour changer. Cela me permettais de rentrer plus tard chez moi. Il était désormais sept heures et demi, lorsque j'arrivai, à l'heure du dîner. Mais je ne parvins pas à avaler grand chose, l'estomac noué par l'angoisse. Car même si j'avais passé ma journée à dormir, il y avait toujours un moment, dans la nuit, où je finissais par m'endormir. Ne me demandez pas pourquoi, moi-même je ne comprenais pas.

Ce furent le froid et l'humidité qui me tirèrent de mon inconscience. Lorsque j’ouvris les yeux, je me trouvais dans une étroite pièce, sombre. J'étais adossé aux barreaux, encore groggy, mais je ne tarai pas à retrouver des idées claires. J'avais une atroce impression de déjà vu. Je n'aimais pas ça. Rien que le fait de se trouver dans cette étroite cellule ne me disais rien qui vaille. Au moins, je n'étais pas seul.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damonia
⊹ ゚◦。 ☄ 。◦ ゚⊹
avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 23/06/2013
Age : 21
Localisation : Tu vois les tâches de sang qui partent de ta penderie? Tu veux bien ouvrir la porte? Allez viens jouer avec moi.

MessageSujet: Re: Dracula l'Immortel   Mer 10 Juil - 16:27

      "Euh, bonne nuit?", était la seule chose qu'elle avait pu répondre face à ces équations... Et c'est ce qu'elle avait fait quand la professeur lui avait demander de les résoudre au tableau, ce qui avait provoqué l'hilarité dans la classe et une heure de retenue pour Valentina, utilisant le motif "insolence en cours":
-Pff, insolence, insolence, elle peut se le foutre là où je pense son insolence!!, s'exclama t-elle en sortant du cours... Ce qui lui valu une nouvelle heure de colle.
         
Elle déprima durant le reste de la journée,  physique, s.v.t, anglais pouvaient aller voir ailleurs, Valentina ne leurs prêtaient pas attention, trop occupée à rêvasser. elle se surprit plusieurs fois à sentir ses yeux se fermer mais elle s'obligea à rester éveiller, elle avait trop peur de parcourir le couloirs immaculé de sang en classe. Etrangement, ses amis prenaient un malin plaisir à la persécuter lorsque son esprit s'envolait, ce qui l'irritait et l'amusait à la fois. Mais même tous ces rires, ses amis ne pouvaient l'empêcher de redouter en permanence au moment où elle devra aller se coucher. Mais lorsqu'elle vit le cours qui suivait, elle oublia momentanément sa crainte . Le français, la seule matière qui lui inspirait respect. Elle prenait toujours plaisir à lever la main dans ce cours, ce qui déroutait toujours autant les autres adolescents de sa classe. Mais elle s'en moquait, elle aimait ce cours, c'était tous ce qui l'importait. Malheureusement, l'heure passa rapidement, et elle dû se diriger à sa dernière heure, l'espagnol, et dieu sait qu'il était long ce cours.
         
  Mais cela plaisait à Valentina, car lorsque la sonnerie retentissait à la fin de cours, cela sonnait aussi la fin des cours pour elle, ce qui voulait dire retour à la maison et bientôt le début du cauchemar, et elle voulait éviter cela le plus longtemps possible. Elle frissonna d'avance alors que la sinistre sonnerie retentissait dans l'établissement. Le visage sombre, elle rangea ses affaires et retourna chez elle, faisant la bise à ses potes en coupe vent. Tous son être était tendu, animé par son cauchemar et ce pervers qui jouait avec elle comme un prédateur jouait avec sa proie. Elle frissonna à cette pensée sinistre et grogna, sans rire comment pouvait-elle se comparer à un gibier? Foutue fatigue. Elle ouvrit la porte de chez elle, essuya ses pieds sur le paillasson et délaissa ses devoir, préférant geeker. Malheureusement, l'heure du repas arriva et elle dû délaisser son ordinateur pour aller manger dans la salle à manger. Puis vint l'heure du coucher.
             
La respiration de Valentina s'accéléra alors qu'elle se glissa sous ses draps, nerveuse. Elle sortit un livre de sous son oreiller et tenta une nouvelle fois de passer une nuit blanche, mais une nouvelle fois elle n'y parvins pas. Ses yeux se fermèrent contre son gré et elle atterrit dans son cauchemar... Cette fois-ci elle se trouvait dans une cellule, elle le sentit quand ses doigts touchèrent des barreaux. Ouvrant les yeux, elle observa qu'elle était avachis contre un mur adjacent aux barreaux. Elle vit aussi que d'autres personnes étaient présente, ce qui la fit froncer les sourcils. D'habitude elle était seule, enfin seule , elle était avec l'autre psychopathe, mais cette fois-ci aucun monstre à l'horizon. Elle s'approcha des barreaux, ses mains touchant le matériau froids. Mais pourquoi étaient-ils enfermés?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Almilozee
⊹ ゚◦。 ☄ 。◦ ゚⊹
avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 24/06/2013
Age : 21
Localisation : Avec Yasmine

MessageSujet: Re: Dracula l'Immortel   Dim 14 Juil - 13:03

(LES GENS ME VOICIIIII. Bon Aude, Mina fait des trucs bizarres là XDDD)

I want control.
Le refrain n'est pas juste cela. Il est réminiscence langoureuse. Il est regain de présence presque amoureuse. Elle se rappelle la position, elle sait l'immuable domination. Son corps n'est-il donc que cela? Monceau de chair mutilée? Everest de sang et d'éternelle chasteté? Elle ne sait pas, le veut-elle seulement apprendre? Peut-être qu'elle s'y complaît, peut-être que des douloureuses caresses elle ne souhaite finalement pas l'arrêt.

Elle retire avec lenteur les écouteurs de ses oreilles, que ses injonctions oniriques ont obstruées. Elle se souvient ; elle avait cru sous l'irrésistible sensualité animale fondre, elle avait à ses féroces assauts moult fois tenté de s'opposer, pour exciter sa volcanique fureur, pour qu'à son cou luisant sourdement il gronde. Elle se fait l'effet d'une catin à présent... Le pire c'est qu'à y à peine repenser elle s'alanguit instantanément, serait prête à se donner à lui sur l'instant. Oui, là, sur ce bureau sauvagement boisé, surface plane à laquelle il pourrait brutalement son corps plaquer...

Elle serre le poing. Elle est comme double, l'une soumise à l'apparition, l'autre qui s'émeut de sa pitoyable pétrification. Et la seconde domine à présent, faisant dans un geste furtif et étrange tournoyer sa blafarde crinière. L’œil a un éclat bestial. Elle a entraperçu sa voisine se tendre à cette vue... Comment? Quelle est cette électrique terreur? alors! quoi! a-t-elle seulement subi le quart de ce que ses rêves impriment à leurs cotonneuses lames? A-t-elle de ses prunelles ténébreuses contemplé la pétulante flamme? Non. Non! et elle l'ose ainsi traiter! elle ose l'ainsi regarder! comme si elle était l'Apprêté! comme si elle n'était pas la Maltraitée!

Mais il est vrai que la fureur qui croît, là, en ses vacillantes mains, en ses reins, n'est pas la sienne. Elle est trop violente. Que fait-elle, alors? Son corps se meut, suit l’épouvantée et ses pas comme désagrégés. Puis pile net. Ce n'est pas elle. Qu'est-ce, en ce cas? Qu'est-ce? Elle s'éloigne. Tourne sur elle-même. Pour se prouver qu'elle a encore le contrôle. Parce qu'elle l'a, non? Elle l'a! elle l'a! elle tourne plus vite. Le banc la cueille lorsqu'elle choit. Prostration. Elle est chair, molle et désarticulée. Elle est Pantin. Le Sien? Débilitation. Elle se sait faible, étique. Elle sait qu'à nouveau la nuit venue il viendra contre sa peau alerte parfaire sa sanguinaire éthique.

_________________
From the summer to the spring, from the mountain to the air.
PUT YOUR HANDS INTO THE FIRE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Estela
⊹ ゚◦。 ☄ 。◦ ゚⊹
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 24/06/2013
Age : 19
Localisation : ⁝⁞⁝⁞ʕु•̫͡•ʔु☂⁝⁞⁝⁝

MessageSujet: Re: Dracula l'Immortel   Lun 15 Juil - 18:48

J'avais passée une journée passionnante. J'avais dormi la moitié du temps - et j'eus droit à quelques engueulades et renvois, haha - et je m'étais pris plus de balles dans la tête qu'autre chose. Faut croire que jouer au volley alors qu'on est fatigué à en mourir n'est pas une bonne idée. Mais c'était sans compter la femme tyrannique qui nous servait de prof d'EPS.
D'ailleurs, aucune fois durant toute cette journée je n'avais fait un de ces cauchemars. Vous allez me dire que c'est sûrement parce qu'il fait jour. Mais j'avais envie de croire à des super pouvoirs du lycée. C'était plus classe.
Vous savez quoi? J'avais l'intention de dormir plus souvent ici, parce que c'était franchement pratique, même si certains avaient l'impression que me réveiller était une bonne idée. Peut être que je pouvais venir dormir ici la nuit, jamais plus je ne serai en retard. Enfin c'est pas comme si c'était à mon habitude.
A la fin des cours, je me dirigeai non pas vers ma maison, mais vers celle d'un ami. Exactement. Nuit blanche au programme, j'allais enfin passer une nuit - une vraie - sans ces rêves étranges et perturbants. Ok j'allais passer une nuit sans sommeil aussi, mais à votre avis, pourquoi donc avais-je fait cette magnifique découverte aujourd'hui? Je pouvais rattraper les heures de sommeil en cours.

Ça ne marcha pas aussi bien que prévu, je devrais mieux choisir le pote chez qui j'irais passer la nuit. Vraiment.
Vers deux ou trois heures du matin, celui-ci s'endormit - d'un coup en plus - et... quelques minutes plus tard j'avais fermé les yeux. Et on sait tous que fatigue+fermer les yeux=dormir. Pour une fois que j'étais fier de mon idée, c'était à revoir.
-----------------------------------------------------
Déjà, il faisait froid. Et j'avais mal au dos. Le sol sur lequel je devais surement reposer était glacé et tout sauf confortable.
D'ailleurs.
Je ne m'étais pas endormi sur par terre.
J'ouvris les yeux et ce que je vis me rendit un tant soit peu mal à l'aise. Le plafond. Le plafond était noir. Celui de l'autre con était blanc. BLANC.
Je me relevai lentement. J'étais entouré de ces murs de pierre grisâtres, et... de barreaux. Des barreaux. Comme dans les prisons. L'atmosphère me rappelait fortement celle de mes rêves. Alors cette idée de dormir ailleurs n'avait pas marché?
Ah. Et je n'étais pas seul. Pleeeeeins de gens. Enfin, pas tellement. Une demie-douzaine un peu près, voyez vous j'avais autre chose à faire que tous les compter. Excusez moi de poser mes priorités ailleurs que sur le calcul.


[ Bon. Je tiens à préciser que c'est un truc que j'ai écrit à 7 heures du matin un jour et que j'avais oublié de poster. Alors voilà. C'est de l'écriture professionnelle étou hein. D'ailleurs. Ca me fait marrer comment tout le monde se réveille mais personne ne vient à l'idée de parler aux autres XD ]

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caretinee
⊹ ゚◦。 ☄ 。◦ ゚⊹
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 26/06/2013
Localisation : BAR-RA-CU-DA.

MessageSujet: Re: Dracula l'Immortel   Mer 24 Juil - 10:43

Accoudée devant son miroir, à nouveau. Respirant tranquillement dans sa chambre tandis que les classes continuent.
Accoudée ? Absorbée dans son reflet. Pas qu'elle s'admire. Elle était juste tombée dans ses yeux.
Tranquille ? Elle avait arrêté de respirer. Oui, c'était calme.

Lascive, sa menotte achoppa une jupe dans son armoire.

Ce soir, c'était parti pour oublier. Tout. Jusqu'à elle-même.

Dédain.

Elle ne comptait suivre personne. Éventuellement à l'aube. Mais pas maintenant. Ne pas dormir. Alors elle trancha d'un regard de gel et de mépris, avant de se trouver un verre. Puis de rejoindre les moutons qui se déhanchaient en bêlant. À tenter de faire tourner le manège plus vite, toujours plus vite.

Et puis au final...
Au final, il y avait quand même des barreaux à son rêve. Ou plutôt, son rêve était resté la même cage.
Parce que les règles n'avaient pas changé hein ? C'était toujours un rêve n'est-ce-pas... Oh, si tu veux, c'est un rêve. Sauf qu'à partir de maintenant, comment dire ?
Maintenant, tu rêves en trois dimensions.

Adossée aux barreaux, tête tombant sur l'épaule et nuque suivant un angle inhumain, immobile depuis que ses paupières s'étaient ouvertes, avec ses quelques mèches lui barrant le visage, on aurait vraiment dit une poupée. De ces vieilles poupées de porcelaine. Aux affreux yeux vides. Oui, sur le coup, elle aurait bien aimée être une poupée. Ça rêve pas, les poupées.

Mais ça se lève par contre, ça laisse traîner ses mains sur les barreaux, ça y appose son front dans un moment de vide, ça regarde le fumet blanc de sa respiration s'évaporer dans une lenteur comateuse. Ça se retourne et ça fait face aux autres, à nouveau impériale. Ça se rappuie contre le métal et croise la jambe droite par-dessus l'autre, ainsi que les bras, et balaye lesdits autres du regard. À peu près son âge. Un peu plus jeune pour la majorité. Heaven n'y accorde qu'un coup d’œil général, elle ne veut pas voir.

« J'suppose que vous en savez pas plus l'un que l'autre sur ce qu'on est censés fiche ici. »

Comment sortir d'ici par exemple. Ouais. Ouais, ça pourrait être cool ça. Elle dormait avant non ? Mais elle était encore dans les bras de l'autre type, comment avait-elle seulement pu atterrir ici... C'était pas un rêve. Dans un rêve, ses ongles n'auraient pas réussi à serrer ses paumes jusqu'à en ôter la peau. Elle avait mal ; il était temps de faire face.

Depuis quand pensait-on qu'elle pouvait seulement envisager la fuite ?


Marre de pas avancer et puis je crois que mon tour était dans ces eaux-là anyway. è^é
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erika Keysie
Admin
avatar

Messages : 110
Date d'inscription : 21/06/2013
Age : 21
Localisation : Partout

MessageSujet: Re: Dracula l'Immortel   Mar 30 Juil - 23:43

J'aimerai bien continuer, mais comme il manque encore quelques personnes je voudrais pas les semer, en bonne admin que je suis. Je laisse encore un délai, mais si ça bouge toujours pas, on continuera (:
Voilà~

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://upapanytheisland.forumactif.org
Almilozee
⊹ ゚◦。 ☄ 。◦ ゚⊹
avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 24/06/2013
Age : 21
Localisation : Avec Yasmine

MessageSujet: Re: Dracula l'Immortel   Jeu 1 Aoû - 12:23

Bah Kirja elle rentre que le 20 =/

_________________
From the summer to the spring, from the mountain to the air.
PUT YOUR HANDS INTO THE FIRE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erika Keysie
Admin
avatar

Messages : 110
Date d'inscription : 21/06/2013
Age : 21
Localisation : Partout

MessageSujet: Re: Dracula l'Immortel   Jeu 1 Aoû - 12:44

Dans ce cas, je vous laisse choisir.
En fonction de votre emploie du temps (et du mien aussi que même x)), qu'est-ce qui vous arrange le mieux ? Commencer tout de suite, où attendre vers fin août pour que tout le monde soit là ?
Personnellement, je pars demain et je reviens le 18 alors, comprenez qu'attendre me dérange pas x)
Mais, vous pouvez commencer sans moi - bizarre de dire ça - je me contenterai de suivre sur mon téléphone pour ne pas être perdue - et laisser des indications si vous avez besoin d'aide évidemment - donc c'est as you want les jeunes (;

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://upapanytheisland.forumactif.org
Caretinee
⊹ ゚◦。 ☄ 。◦ ゚⊹
avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 26/06/2013
Localisation : BAR-RA-CU-DA.

MessageSujet: Re: Dracula l'Immortel   Jeu 1 Aoû - 13:18

Bah... Perso je fais avec ce qu'il y a. Si quelqu'un relance le sujet, je suis. Parce qu'à partir de la rentrée je serai moins présente. Donc si y a des gens qui rpent maintenant, je rp avec.
Sauf que sans le maître de jeu c'est un peu useless quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kylaa
⊹ ゚◦。 ☄ 。◦ ゚⊹
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 21/06/2013
Age : 22
Localisation : In his dreams

MessageSujet: Re: Dracula l'Immortel   Jeu 1 Aoû - 13:45

Moi ça m'est égal aussi. Je part dans une semaine pour revenir vraiment vraiment fin août. Genre le 24 ou 25. Sauf que moi, je pourrais pas suivre. Je devrais tout rattraper x)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erika Keysie
Admin
avatar

Messages : 110
Date d'inscription : 21/06/2013
Age : 21
Localisation : Partout

MessageSujet: Re: Dracula l'Immortel   Lun 2 Sep - 16:06

C'est la réouverture du sujet, mes amis ! A VOS CLAVIERS ! Very Happy]

-D'accord. D'accord. Pas de panique, murmura-t-elle.

Elle observa les gens avec elle. Au moins, elle n'était pas seule. C'était réconfortant. Enfin, elle essayait de s'en convaincre. Que faisait-elle là ? Et pourquoi étaient-ils là ? Qui étaient-ils ? Gentils ou... méchants ? Etait-ce de leur faute si elle était là ?

Toutes ces questions tournaient dans sa tête, l'obsédant. Et cet étrange sentiment de familiarité la torturait. Pourquoi avait-elle la tenace impression d'être déjà venue ? D'avoir déjà vu cette endroit auparavant ?

-Pour...pourquoi vous êtes là ? Et... pourquoi je suis là ? D'ailleurs, il est où ce "là" ? demanda-t-elle, hésitante, en lorgnant sur ses compagnons de cellule.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://upapanytheisland.forumactif.org
Kylaa
⊹ ゚◦。 ☄ 。◦ ゚⊹
avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 21/06/2013
Age : 22
Localisation : In his dreams

MessageSujet: Re: Dracula l'Immortel   Mer 11 Sep - 20:28

J'avais la tête un peu lourde et les membres engourdis. C'est qu'il faisait super froid dans cette foutue...cellule ?
J'avais également les oreilles sifflantes. Mon attention fut bientôt attirée par des voix, mais je ne parvint pas à distinguer la première. Je secouais la tête, histoire de reprendre pleinement mes esprits, lorsqu'une jeune fille non loin de moi pris la parole à son tour. Je du faire un certain effort pour parvenir à comprendre ce qu'elle disait.

-Pour...pourquoi vous êtes là ? Et... pourquoi je suis là ? D'ailleurs, il est où ce "là" ?

En observant la petite pièce, je remarquai que les autres silhouettes se mettaient peu à peu à bouger, les unes après les autres. Je tournai de nouveau la tête vers la jeune fille, pour lui répondre. Allez Alan, courage, il suffit d'articuler.

-Si...si je le savais, marmonnai-je d'une voix pâteuse. Mais j'ai vraiment une impression de déjà vu.

Je la détaillai un peu plus. Elle n'avait pas l'air très grande, de longs cheveux bruns, des yeux clairs. Elle paraissait désemparée. Je tentais tant bien que mal de lui sourire, malgré mes joues engourdies.

-On ne se connaîtrait pas ? tentai-je de plaisanter.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erika Keysie
Admin
avatar

Messages : 110
Date d'inscription : 21/06/2013
Age : 21
Localisation : Partout

MessageSujet: Re: Dracula l'Immortel   Mer 11 Sep - 21:53

-Si...si je le savais, marmonna une voix proche de Ginger. Mais j'ai vraiment une impression de déjà vu.

La jeune fille sursauta violemment. Elle n'avait pas vu que quelqu'un se trouvait si proche d'elle. Instinctivement, elle recula légèrement, mais se heurta au mur de pierre froide derrière. Sa respiration s'accéléra. Tout ça ne lui disait rien qui vaille. Son pouls s'accéléra.

Mais soudain, la dernière phrase de cet inconnu se répercuta dans son cerveau. "Mais j'ai vraiment une impression de déjà vu". Il avait la même étrange impression qu'elle. Ginger tenta de se calmer, de se raisonner. S'ils ressentaient la même chose qu'elle, alors elle n'avait rien à craindre, pas vrai ? ... Pas vrai ?


-On ne se connaîtrait pas ? continua l'inconnu.

Ginger cligna des yeux et tenta de le détailler dans la pénombre. Il était blond, au regard bleu. Il semblait bien plus grand qu'elle ne l'était - à son grand désarrois. Elle plissa les yeux et secoua lentement la tête.

-N...non, je... je ne crois pas, répondit-elle en secouant doucement la tête, n'ayant pas saisi le ton de plaisanterie qu'avait employé le jeune homme. Je... je ne vous ai jamais vu.

Elle avait la voix tremblante, et les larmes lui montèrent aux yeux. Elle avait peur. Tellement peur. Elle ne savait pas pourquoi elle était là. Elle ne comprenait pas ce qui lui arrivait, pourquoi et comment. Il était tout simplement impossible qu'elle se retrouve dans une cellule remplie de personnes qu'elle ne connaissait pas, alors qu'elle était dans son lit quelques minutes auparavant. Impossible !

Elle dut faire un énorme effort pour ne pas laisser couler les larmes qui perlaient aux coins de ses yeux. Ginger Minoa ne pleurait pas devant des inconnus. Ginger Minoa ne montrait pas ses faiblesses.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://upapanytheisland.forumactif.org
Erika Keysie
Admin
avatar

Messages : 110
Date d'inscription : 21/06/2013
Age : 21
Localisation : Partout

MessageSujet: Re: Dracula l'Immortel   Sam 14 Sep - 19:20

Je remonte le sujet !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://upapanytheisland.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dracula l'Immortel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dracula l'Immortel
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Immortel instant
» [Immortel] Manisca
» Dracula Père et Fils
» [UPTOBOX] Charlots contre Dracula [DVDRiP]
» (Vampires) Bram Stoker / Dracula

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Upapany :: Pour RP c'est ici ! :: Fanfictions-
Sauter vers: